POLITIQUE
06/04/2017 01:01 EDT | Actualisé 06/04/2017 05:37 EDT

Période de questions: Justin Trudeau seul à répondre aux députés de l'opposition (VIDÉO)

OTTAWA – Le premier ministre Justin Trudeau a fait son exercice pour la journée, mercredi : il s’est levé à 42 reprises lors de la période de questions pour répondre aux doléances des députés de l’opposition.

Le gouvernement libéral veut instaurer une période de questions du premier ministre, tel que promis dans sa plateforme électorale, afin qu’il soit tenu de répondre aux questions de tous les députés, dont ceux de l’arrière-ban.

Cette façon de faire s’inspire du Royaume-Uni, où la première ministre Theresa May est tenue de répondre à toutes les questions lors d’une période de 30 minutes chaque mercredi.

justin trudeau

La leader parlementaire du gouvernement, Bardish Chagger, soutient que le Canada peut bel et bien suivre la tendance. Dans les dernières semaines, les libéraux ont rendu public une réforme proposée pour moderniser les façons de faire du Parlement.

« Aujourd'hui, c'était la première fois que le premier ministre a répondu à toutes les questions. Maintenant, on sait que ça peut, on peut le faire. On va savoir ce que les députés pensent d'avoir une période de questions quand le premier ministre répond à toutes les questions », a-t-elle dit.

Or, cette initiative des libéraux n’a pas impressionné les partis d’opposition à la Chambre des communes. « Même s’il s’est levé à toutes les fois, il n’a pas répondu à une seule question! » s’est exclamé le député conservateur Luc Berthold.

Marjolaine Boutin-Sweet, du NPD, accuse quant à elle les libéraux d’« imposer de force des modifications qui les avantagent ».

Parmi les autres sujets à « discussion », le gouvernement Trudeau propose d’éliminer les séances du vendredi, d’instaurer le vote électronique, mais aussi de limiter les recours de l’opposition lors des débats en Chambre.

Les partis d’opposition ont demandé à ce que la modernisation du Parlement se fasse avec leur consensus.

Devant le refus obstiné des libéraux, les conservateurs et le NPD font obstruction au Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre. Mercredi soir, les membres ont ajourné leurs travaux peu avant minuit.

LIRE AUSSI:

» Période de questions: Justin Trudeau cumule plus d'absences que de présences pour sa première année

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo
Les promesses brisées de Justin Trudeau
Voyez les images