BIEN-ÊTRE
06/04/2017 04:05 EDT | Actualisé 06/04/2017 04:09 EDT

Une chaîne britannique consacre une série télé au phénomène des supers orgasmes

shutterstock

Pour un pourcentage élevé de la population féminine, les orgasmes sont assez difficiles à atteindre. En fait, seulement 65% d'entre elles disent qu'elles ont habituellement un orgasme lorsqu'elles ont des rapports sexuels.

Mais pour un petit groupe de femmes, leur rapport avec l'orgasme est complètement différent.

Une nouvelle série documentaire diffusée sur la chaîne britannique Channel 4 cherche à explorer le phénomène du «super orgasme», où les femmes prétendent avoir des orgasmes multiples plusieurs fois de suite.

Durant la série The Super Orgasm, Channel 4 présentera cinq femmes qui disent que l'orgasme fait partie intégrante de leur vie, alors qu'elles expérimentent en moyenne 60 à 100 orgasmes de suite lorsqu'elles font l'amour.

Janet, une jeune entrepreneure web de 28 ans vivant dans le Sud de Londres raconte qu'elle n'oubliera jamais le choc de son premier super orgasme.

"La première fois que j'ai vécu ça, j'étais avec mon petit ami. Je ne connaissais même pas la signification du mot orgasme ", dit-elle.

"Je ne savais pas qu'une femme était censée ressentir ça. Donc, quand j'ai eu plusieurs orgasmes de suite, je ne savais même pas ce qui m'arrivait. J'avais l'impression que la vie sortait de mon corps. "

Après avoir découvert que son corps était capable d'avoir des super orgasmes, Janet a commencé à apprécier le phénomène et a acheté son premier vibrateur à l'âge de 18 ans.

"Quand j'ai un super orgasme, c'est comme si c'était éternel", dit-elle. "On dirait qu'il ne se termine jamais".

Mis à part des témoignages de femmes comme Janet, les scientifiques ont très peu de preuves que le super orgasme existe. Cependant, Janet est loin d'être la seule dans son cas.

L'étudiante en ingénierie de Bournemouth, Natalie, 24 ans, a déclaré avoir expérimenté un super orgasme également.

"Pour moi, je suis capable d'avoir différents types de super orgasmes", dit-elle.

"Je peux avoir des orgasmes un à la suite de l'autre, alors qu'un se termine, un autre commence alors que d'autres fois, c'est un orgasme en continu. "

Natalie croit que le plus d'orgasmes qu'elle a eu en une seule partie de jambes en l'air est environ 60. En général, elle décide de s'arrêter après 30.

" J'ai l'impression de ne plus jamais être capable de bouger après avoir eu un super orgasme ", plaisante-t-elle.

Une équipe de scientifiques chercheront à comprendre tout au long de cette série comment les rapports sexuels des femmes super orgasmiques sont différents de ceux des autres femmes. Lors d'une première expérience, ils surveillent un groupe de femmes qui regardent des films érotiques, en analysant l'impact de la stimulation sur leur corps.

Les femmes super orgasmiques ont un flux sanguin vers leurs organes génitaux beaucoup plus élevé par rapport aux femmes ayant des orgasmes isolés. Cette découverte suggère qu'elles «répondent différemment à l'excitation au niveau physiologique».

En d'autres termes, on ne peut pas vraiment apprendre à devenir super orgasmique.

Les chercheurs expliquent également qu'un facteur déterminant dans l'atteinte de l'orgasme est le lâcher-prise.

LIRE AUSSI:

» Vous pensiez la séduire ainsi? Vous vous trompiez!

» Select, la version secrète de Tinder destinée aux gens beaux et riches

» Mesdames, voulez-vous un cunnilingus gratuit?

INOLTRE SU HUFFPOST