Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La succursale de la Banque Nationale de Lamèque déménage à Shippagan

La ville de Lamèque subit un autre coup dur. La succursale de la Banque Nationale ferme ses portes le 4 août prochain.

Un texte de René Landry

Le vendredi 4 août, la Banque Nationale fermera ses portes précisément à midi « pour simplifier le déménagement ». Les activités de la succursale de Lamèque seront donc « relocalisées » à celle de Shippagan, au centre commercial Le Carrefour, boulevard J.-D. Gauthier.

« Je trouve que c'est désagréable, déplore Edmonde Jones, de Sainte-Cécile. À Shippagan, où la banque s'en va, c'est une petite bâtisse. Pourquoi la succursale de Shippagan ne déménage-t-elle pas à Lamèque? Ça va toujours dans le même sens. Les personnes âgées vont être désappointées. C'est dommage pour la place. »

Lorraine Larocque, de Sainte-Marie-Saint-Raphaël, sort tout juste de la succursale de la Banque Nationale de Lamèque accompagnée de sa nièce, Ginette Caissie. L'octogénaire ne cache pas sa déception. « Ici, c'est comme une famille. Je suis habituée de faire mes affaires ici. C'est dommage. » Elle sait déjà qu'elle restera fidèle à l'institution financière et fera affaire à la succursale de Shippagan.

Dans une lettre aux clients, le Vice-président régional pour l'Est du Nouveau-Brunswick de la Banque Nationale, Jean-Marc Poitras, explique qu'un guichet automatique sera à la disposition des clients à Lamèque « pour vous permettre d'effectuer vos transactions ».

Même s'il est un membre d'UNI Coopération financière à Lamèque, Jean-Guy Chiasson, de Pigeon-Hill, pense que ce déménagement de la succursale de la Banque Nationale n'annonce rien de bon. « Qu'est-ce qu'on peut faire, se demande-t-il. La commission des liqueurs aussi ferme ses portes. Lamèque s'en va... »

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.