Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

« Je veux les points ici » - Lance Stroll

Lance Stroll est arrivé à Shanghai avec un bagage rempli de tous les enseignements de la première course de la saison, à Melbourne. Et il vise le top 10 en Chine.

Le Québécois a « cassé la glace » en Australie.

Il se sent maintenant prêt à marquer des points, après avoir roulé en 13e position à Melbourne avant qu'une défaillance des freins ne l'oblige à abandonner.

Rappelons que les 10 premiers au classement de la course marquent des points.

« C'était pas mal comme week-end à Melbourne. On était P13 et on rattrapait les voitutres en avant de nous. Donc, les points c'est possible, a estimé Stroll, jeudi, dans le paddock de Shanghai.

« J'ai beaucoup appris en Australie, j'ai tout fait une fois au moins, libres, qualif, course, j'ai une course dans la poche. Il faut encore apprendre beaucoup.

« Je veux les points ici, mais il peut pleuvoir ce week-end. Je pense que la voiture, ça marche bien. On a vu Felipe [Massa] à Melbourne (a fini 6e, ndlr).

« Nous, OK, ce n'était pas constant, mais dans des moments, on a été fort aussi. Je me sens bien dans la voiture, et maintenant, l'objectif, c'est apprendre encore plus et chercher des résultats si c'est possible. »

Il compte bien sûr sur l'appui de son coéquipier Felipe Massa, qui connaît un bon début de saison.

« L'expérience, ça aide. Les pneus sont nouveaux pour moi, fait remarquer Stroll. Lui, il a beaucoup d'expérience avec les Pirelli, [il sait] comment la voiture réagit.

« Il y a des façons de conduire qui "calment" la voiture que lui connaît, juste avec son expérience. Et il veut que moi aussi, je marque des points pour aider l'équipe », note le pilote canadien.

L'équipe Williams est 4e au classement des constructeurs, après les 8 points marqués par Felipe Massa en Australie.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.