NOUVELLES
03/04/2017 10:10 EDT | Actualisé 03/04/2017 10:10 EDT

François Fillon accuse le gouvernement de « manipuler» la course à la présidence

Le candidat conservateur français François Fillon dénonce ce qu'il qualifie de "manipulations" par le gouvernement socialiste conçues, selon lui, pour l'éliminer de la course à la présidence.

M. Fillon et son épouse font face à des accusations en lien avec une enquête sur des emplois parlementaires fictifs que le candidat aurait attribué à des membres de sa famille. M. Fillon estime que ces accusations cachent des motivations politiques.

LIRE AUSSI:

» Le métro de Paris piège encore ses utilisateurs

» Rien ne va plus dans la présidentielle française

» Un film sur le cannibalisme remue les tripes des Français

Il a affirmé à la chaîne BFM TV, lundi, que s'il "avait le moindre doute sur (sa) culpabilité, (il ne serait) pas candidat à l'élection présidentielle".

M. Fillon dit avoir fait une erreur lorsqu'il a déclaré, initialement, qu'il se retirerait de la course s'il était accusé, et il avance que le gouvernement a monté un dossier contre lui à partir de rien, ajoutant qu'il "a offert au pouvoir le moyen de (l'éliminer) de la compétition présidentielle".

Le scandale a fortement nui aux chances de François Fillon de l'emporter lors des deux rondes de vote, le 23 avril et le 7 mai.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST