NOUVELLES
01/04/2017 13:45 EDT | Actualisé 02/04/2018 01:12 EDT

Vitaly Mutko s'en prend au dirigeant du Comité international paralympique

MOSCOU — Le vice-premier ministre russe Vitaly Mutko a accusé le dirigeant du Comité international paralympique (CIP) d'être malhonnête à propos des problèmes de dopage.

Le CIP avait empêché toute l'équipe russe de participer aux Jeux paralympiques de Rio de Janeiro après que l'enquêteur de l'Agence mondiale antidopage, Richard McLaren, eut accusé la Russie de tirer les ficelles d'un programme de dopage soutenu par l'État, y compris dans le sport paralympique.

Mutko a mentionné à l'agence russe R-Sport que le dirigeant du CIP, Philip Craven, est «quelqu'un de complètement malhonnête concernant ces problèmes». Mutko l'a aussi accusé de «ruse» en imposant une suspension globale et il a déclaré que le CIP n'avait pas expliqué adéquatement pourquoi la plupart des athlètes russes paralympiques n'avaient pas eu le droit de prendre part à la compétition.

La Russie reste suspendue, même si des discussions se poursuivent à propos de réformes antidopage, qui pourraient permettre au pays de participer aux prochains Jeux paralympiques, en Corée du Sud, l'année prochaine.