POLITIQUE
31/03/2017 03:40 EDT | Actualisé 31/03/2017 07:23 EDT

Leitao invite le C.A. de Bombardier à revoir sa politique de rémunération

POOL New / Reuters
Quebec's Minister of Finance Carlos Leitao speaks as he tables his budget at the National Assembly in Quebec City, March 26, 2015. REUTERS/Jacques Boissinot/Pool

Le ministre québécois des Finances, Carlos Leitao, demande carrément au conseil d'administration de Bombardier de revoir sa politique de rémunération de ses hauts dirigeants.

De passage à Montréal vendredi, alors qu'il prononçait sa traditionnelle allocution d'après-présentation du budget devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le ministre Leitao n'avait pas l'air d'apprécier la situation, alors qu'il devait commenter une hausse de la rémunération globale des hauts dirigeants de Bombardier qui passe mal dans la population.

LIRE AUSSI:

» Salaires en forte hausse au sein de la haute direction de Bombardier

Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et co-porte-parole par intérim de Québec solidaire, prendra la parole lors d'un rassemblement citoyen pour dénoncer la rémunération excessive des hauts dirigeants de Bombardier ce dimanche 2 avril à 12h30 devant le siège social de Bombardier à Montréal (800 boulevard René-Lévesque Ouest à Montréal).

Cette augmentation a suscité un vent de critiques, particulièrement dans le contexte où le constructeur d'avions a reçu de l'aide gouvernementale des deux ordres de gouvernement et a également procédé à des milliers de mises à pied.

À ses côtés, sa collègue de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, a invité l'entreprise à réfléchir au geste qu'elle doit poser pour démontrer qu'elle comprend la situation et le malaise que cette annonce a créé.

VOIR AUSSI: