NOUVELLES
30/03/2017 08:50 EDT | Actualisé 31/03/2018 01:12 EDT

Venezuela: la Cour suprême dit pouvoir remplacer le Congrès

CARACAS, Venezuela — La Cour suprême du Venezuela estime qu'elle peut s'approprier les responsabilités qui appartiennent normalement au Congrès, une décision que les adversaires du président Nicola Maduro ont immédiatement dénoncée comme un pas de plus envers la création d'une dictature.

Le plus haut tribunal du pays a annoncé tard mercredi qu'il peut prendre les responsabilités des parlementaires, tant et aussi longtemps que ceux-ci continueront à faire fi de jugements qui annulent toutes les lois adoptées par l'Assemblée nationale contrôlée par l'opposition.

Les décisions de la Cour suprême appuient systématiquement le gouvernement.

Le président de l'Assemblée nationale, Julio Borges, a expliqué que si les décisions précédentes avaient retiré ses pouvoirs au Congrès, celle-ci permet à M. Maduro de gouverner par décret. Plusieurs leaders de l'opposition ont demandé à la population de descendre dans les rues.

Les répercussions pratiques immédiates du jugement demeurent toutefois nébuleuses. M. Maduro a jeté des dizaines de détracteurs en prison et piétiné les pouvoirs des parlementaires depuis que l'opposition a facilement pris le contrôle de l'Assemblée nationale en 2015.

La communauté internationale s'impatiente de plus en plus face à cette dérive autoritaire. L'Organisation des États américains a discuté plus tôt cette semaine d'éventuelles sanctions contre M. Maduro.