NOUVELLES
29/03/2017 21:15 EDT | Actualisé 30/03/2018 01:12 EDT

NBA - Westbrook étourdissant, Golden State renversant

Une nouvelle prestation étourdissante et une qualification pour les play-offs: la soirée de Russell Westbrook à Orlando mercredi a été rentable, tout comme celle de Golden State qui a renversé son grand rival San Antonio dans sa salle.

Le N.0 d'Oklahoma City a encore réussi un sacré numéro qui pourrait lui offrir le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP).

Westbrook a marqué 57 des 114 points de son équipe, victorieuse d'Orlando en prolongation (114-106), après avoir arraché la prolongation à la dernière seconde du temps réglementaire avec un improbable tir à trois points.

Plus important encore, le meneur du Thunder a officiellement offert à son équipe son billet pour les play-offs, pour la septième fois lors des huit dernières saisons.

On en oublierait presque qu'il s'est encore rapproché du légendaire Oscar Robertson avec son 38e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus), son quatrième consécutif, son huitième en dix matches!

Il lui reste huit matches de saison régulière pour égaler, voire dépasser, le vieux record de Robertson qui avait bouclé la saison 1961-62 avec 41 "triples".

A deux semaines du début des play-offs, Westbrook n'a pas l'intention de lever le pied: "On doit encore progresser et on va jouer ces huit matches à fond", a-t-il assuré.

Trois semaines après un duel où chaque équipe était privée, par choix ou sur blessure, de ses stars, le choc entre San Antonio et Golden State, n'a cette fois pas déçu.

Face à des Warriors éteints et maladroits, les Spurs ont pris un excellent départ et ont compté jusqu'à 22 points d'avance dès le premier quart-temps.

- Les Knicks éliminés -

Mais à partir de la 2e période, c'est Golden State qui a pris l'ascendant et comblé son retard, avant de passer en tête et de ne plus être inquiété pour s'imposer 110 à 98 grâce à Stephen Curry (29 pts) et Klay Thompson (23 pts).

Grâce à cette 61e victoire, Golden State dispose de 3,5 victoires d'avance sur San Antonio qui a pris un coup au moral.

"Ils nous montré pourquoi ils étaient la meilleure équipe de NBA", a admis Gregg Popovich, l'entraîneur de San Antonio.

"On est sur la bonne voie, ce n'est pas une victoire qui nous donne le titre, mais on a montré que notre entente sur le terrain s'était encore améliorée, c'est bon signe à l'approche des play-offs", a admis Curry.

Un autre prétendant pour le titre, le champion sortant Cleveland, a réalisé une bonne opération sans jouer.

Les Cavaliers (47 v-26 d), surclassés mardi par les Spurs (103-74), sont repassés en tête de la conférence Est à la faveur de la défaite à domicile de Boston face à Milwaukee (103-100).

Les Celtics (48 v-27 d)ont fait les frais de l'impressionnante fin de saison des Bucks qui, emmenés par Giannis Antetokounmpo (22 pts), ont signé leur 13e victoires en seize matches, et occupent une surprenante 5e place da la conférence Est.

Les New York Knicks sont officiellement éliminés de la course aux play-offs après leur lourde défaite au Madison Square Garden (105-88) face à Miami.

Le Heat (37 v-38 d) est repassé à la 7e place de la conférence Est, mais cinq équipes sont à la lutte pour les 7e et 8e places, dont Charlotte (34 v-41 d) qui, vainqueur à Toronto (110-106), n'a plus le droit à l'erreur.

jr/cr