NOUVELLES
29/03/2017 21:11 EDT | Actualisé 30/03/2018 01:12 EDT

Les municipalités et le gouvernement veulent s'entendre sur les coupes

Certaines villes et municipalités de la Saskatchewan ont discuté avec des membres du gouvernement mercredi pour tenter de convaincre la province de ne pas aller de l'avant avec les compressions annoncées lors du dernier budget.

Pendant une rencontre à huis clos de 90 minutes, quatre ministres ont dialogué avec les maires de Regina, de Saskatoon et de Yorkton, ainsi qu'avec l'Association des municipalités urbaines de la Saskatchewan.

Ils ont discuté des compressions qui affectent les villes et les municipalités.

La fin des ristournes des sociétés d'État SaskPower et SaskEnergy pour les services utilisés représente une perte de 36 millions de dollars pour une centaine de juridictions.

Tous les représentants s'entendent pour dire que la rencontre a été productive, mais que davantage de discussions sont nécessaires pour arriver à une entente.

Les municipalités et les villes soulignent que cette discussion aurait dû avoir lieu beaucoup plus tôt.

La ministre des Relations gouvernementales Donna Harpauer souhaite que d'autres rencontres soient tenues, mais elle ne précise pas quand celles-ci pourraient avoir lieu.

Certaines municipalités affirment qu'elles n'auront pas le choix d'augmenter les taxes municipales pour pallier le manque à gagner.

Elles envisagent différentes solutions pour faire face à ces compressions.

Le conseil municipal de Saskatoon a voté pour une motion proposant une injonction contre le gouvernement, tandis que celui de Regina a décidé de rouvrir le budget municipal pour trouver des solutions.

L'Association des municipalités urbaines de la Saskatchewan n'écarte pas la possibilité d'avoir recours aux tribunaux.