NOUVELLES
30/03/2017 15:06 EDT | Actualisé 31/03/2018 01:12 EDT

Le SRB passera par Lévis, assure Gilles Lehouillier

Le maire Gilles Lehouillier reste persuadé que le tracé du service rapide par bus (SRB) passera par Lévis.

« J’ai parlé hier au ministre des Transports, et il a été très clair. Le SRB, c’est Québec-Lévis parce qu’un des premiers objectifs, c’est la mobilité des gens entre les deux rives », a déclaré le maire jeudi matin.

Gilles Lehouillier réagissait aux sorties du maire de Québec, Régis Labeaume, et du président du RTC, Rémy Normand, qui ont affirmé que le montant de 56 millions de dollars prévu dans le budget provincial pour le SRB ira exclusivement à la rive nord.

Selon M. Normand, cette première enveloppe financera les plans et devis de certains tronçons du projet.

« Ça nous paraît prématuré de dire que [le 56 millions de dollars annoncés lors du budget provincial] ira pour Québec, parce que rien n’a encore été déposé sur la table », a expliqué M. Lehouillier, qui réclame toujours que le SRB soit financé à 100 % par les gouvernements supérieurs.

Une chose est certaine, c’est qu’on assure qu’on va être dans la game pour la réalisation du SRB.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

« Les vraies indications qu’on a, ce n’est pas dans les médias qu'on les trouve. Les vraies indications, ce sont les décisions qui vont être prises par le comité directeur », a souligné M. Lehouillier.

En bons termes avec Labeaume

M. Lehouillier assure qu'il n'est « pas en froid » avec Régis Labeaume dans le dossier du SRB. « On a eu une conversation téléphonique hier. En termes clairs, il n’y a pas eu d’engueulade. […] C’est normal qu’on ait des crunchs plus difficiles, mais à mon avis, on devrait passer au travers », a-t-il affirmé.

De son côté, Régis Labeaume exige une proposition claire de la part de son homologue. M. Labeaume affirme qu'au cours des dernières semaines, la Ville de Québec a soumis quatre scénarios à Lévis pour rendre le projet de SRB « plus acceptable financièrement ».

M. Lehouillier a commencé à « déchanter du projet de SRB à partir du mois de décembre », selon le maire Labeaume, qui a refusé de préciser davantage sa pensée.

La prochaine réunion du comité directeur du SRB aura lieu vendredi après-midi. Régis Labeaume affirme que le maire Lehouillier profitera de cette rencontre pour présenter une proposition plus claire dans le dossier.