NOUVELLES
30/03/2017 11:54 EDT | Actualisé 31/03/2018 01:12 EDT

L'Alberta n'apprécie pas les manoeuvres de Regina pour attirer les pétrolières

RED DEER, Alb. — Nouveau chapitre dans la guerre de mots entre Rachel Notley et Brad Wall, jeudi: la première ministre de l'Alberta se demande tout haut si la Saskatchewan ne violerait pas certaines règles du libre-échange interprovincial en offrant des mesures incitatives pour attirer chez elle des compagnies pétrolières et gazières.

Mme Notley se demande en fait si le gouvernement Wall enfreint les dispositions du Nouveau partenariat de l’Ouest, un accord commercial qui lie la Colombie-Britannique, l'Alberta, le Manitoba et la Saskatchewan.

La première ministre précise toutefois que l'Alberta ne claquera pas la porte de ce partenariat au motif que son homologue Wall tente d'attirer des entreprises en Saskatchewan.

Dans une lettre aux compagnies pétrolières et gazières de l'Alberta, le gouvernement du Parti saskatchewanais (centre-droite) offre d'éponger les coûts de leur déménagement, d'alléger leur fardeau fiscal et leurs redevances, et de les aider à trouver des espaces de bureaux dans des édifices gouvernementaux vacants.

Selon la première ministre néo-démocrate, le gouvernement Wall se tire dans le pied avec cette initiative «à courte vue», puisque l'économie de la Saskatchewan est intimement liée aux activités qu'elle mène en Alberta, justement.

M. Wall, lui, soutient qu'il voulait informer les entreprises sur les politiques de sa province, et que les mesures de délocalisation offertes par la Saskatchewan ne violent pas l'esprit du Nouveau partenariat de l’Ouest.

Le torchon brûle entre les deux premiers ministres depuis quelques jours, après le dépôt du budget de leur gouvernement respectif. Le gouvernement Notley compte sur la croissance économique pour atteindre l'équilibre budgétaire en six ans; le gouvernement Wall hausse plutôt la taxe de vente provinciale et sabre dans les dépenses pour atteindre le déficit zéro dans trois ans. Ces thèses économiques s'affrontent depuis entre les deux voisins des Prairies.