NOUVELLES
30/03/2017 14:50 EDT | Actualisé 31/03/2018 01:12 EDT

Kathleen Wynne s’engage à défendre les emplois ontariens auprès de ses partenaires américains

La première ministre Kathleen Wynne s'est engagée à se battre pour les emplois de l'Ontario après une table ronde avec des membres de la Société de développement économique de Windsor-Essex jeudi.

Kathleen Wynne a assisté à la réunion après avoir participé à une annonce de plusieurs millions de dollars d'investissements provinciaux et fédéraux à l'usine de moteurs Essex de Ford à Windsor.

Windsor est une excellente réussite. Il y a cinq ans, les experts disaient que l’usine était morte, que cette région ne serait plus une locomotive de l’industrie automobile, mais ce n'est pas le cas.

Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario

En point de presse, la première ministre a indiqué que les participants avaient parlé du lien entre l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et la compétitivité de la région.

Ses interlocuteurs lui auraient fait part de leurs inquiétudes concernant les échanges transfrontaliers qui sont devenus plus difficiles ces derniers mois. Une question qu’elle a promis d’aborder avec ses homologues américains.

Elle a par ailleurs réaffirmé que la libre circulation des véhicules et des pièces à la frontière était ce qui garantissait la compétitivité de la région.