Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Entente de principe entre les employés de soutien et l'Université Laval

Le Syndicat des employées et des employés de soutien (SEUL) de l'Université Laval et la direction de l'établissement sont parvenus à une entente de principe, ont annoncé les deux parties jeudi.

Si elle est adoptée, la nouvelle convention collective sera d'une durée de trois ans, soit du 1er avril 2016 au 31 mars 2019.

L'entente prévoit des augmentations salariales de 1,75 % cette année, puis de 2 % en 2018, en plus d'une restructuration des régimes de retraite.

Le conseiller syndical au SCFP, Éric-Jean Zubrzycki, explique que "l'entente inclut la proposition syndicale de conformer le régime de retraite aux paramètres de la loi 13 sur la restructuration des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur universitaire".

Les 1922 employés de soutien se prononceront sur l'offre le 3 avril, au Grand Théâtre de Québec.

Dès le 9 février, les syndiqués avaient procédé à une grève ponctuelle en bloquant des entrées de l'Université en guise de protestation devant l'échec des négociations. À la lumière de l'entente de principe, cette grève est donc suspendue.

La direction a salué la fin du conflit de travail. "Je me réjouis que le dialogue nous ait permis d'arriver à une entente qui respecte nos objectifs financiers de même que nos objectifs liés à la gestion évolutive de l'institution", a déclaré le vice-recteur exécutif et au développement, Éric Bauce.

Les négociations achoppaient principalement sur le régime de retraite et la mobilité du personnel.

Les employés de soutien exercent des fonctions d'entretien et d'administration. Plombiers, menuisiers, électriciens, secrétaires, personnel à l'admission et techniciens en informatique sont notamment des employés de soutien.

Leur contrat de travail était échu depuis le 1er avril 2016.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les dix premières universités du World University Rankings

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.