NOUVELLES
30/03/2017 09:31 EDT | Actualisé 31/03/2018 01:12 EDT

Air Canada poursuit Airbus après un écrasement d'avion lors de l'atterrissage en N-É

HALIFAX — Air Canada affirme que de la négligence de la part du fabricant Airbus a contribué à l'atterrissage raté d'un avion à l'aéroport international Stanfield d'Halifax, il y a deux ans.

La compagnie aérienne poursuit Airbus SAS, alléguant que l'entreprise française n'a pas signalé certaines lacunes de l'appareil Airbus 320.

Dans une plainte déposée à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse, Air Canada (TSX:AC.A) stipule qu'Airbus n'a pas avisé que, dans certaines conditions, l'angle de la trajectoire de vol de l'avion pouvait être affecté par la météo.

De plus, le document mentionne qu'Airbus n'aurait pas incorporé un système d'avertissement pour alerter les pilotes si l'angle prévu de la trajectoire déviait.

Aucune de ces allégations n'a été prouvée. 

Airbus n'avait pas répondu à une demande d'entrevue jeudi et n'avait pas déposé de défense.

Peu après minuit le 29 mars 2015, le vol AC624 s'est écrasé à environ 225 mètres de la piste 5, alors que l'appareil approchait l'aéroport. D'importantes chutes de neige et de forts vents étaient alors en cours. 

L'avion transportait 133 passagers et cinq membres d'équipage à son bord, selon le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

Plus de 20 personnes avaient été blessées et transportées à l'hôpital.

L'écrasement de l'Airbus 320 fait également l'objet d'une action collective.