NOUVELLES
28/03/2017 02:35 EDT | Actualisé 28/03/2017 02:35 EDT

Voitures intelligentes: une nouvelle brèche dans la protection de la vie privée?

andresr via Getty Images
Happy woman driving a car and smiling

La voiture intelligente pourrait bien devenir un nouvel outil d'espionnage si elle n'est pas suffisamment encadrée.

C'est pourquoi le commissaire a la vie privée, Daniel Therrien, demande aux législateurs de prévenir plutôt que guérir.

Il a témoigné mardi matin au comité des transports et des communications du Sénat, qui étudie l'arrivée des voitures intelligentes et des voitures autonomes.

Daniel Therrien a expliqué que deux innovations technologiques peuvent fournir des informations sur le conducteur et ses passagers à leur insu.

D'abord, des capteurs peuvent permettre d'extrapoler des données sur le mode de conduite automobile. Ensuite, les systèmes d'infodivertissement utilisés avec les téléphones intelligents peuvent donner accès aux appels entrants, aux messages textes, aux courriels et à la liste de contacts. Ce sont ces systèmes qui donnent de l'information sur la météo et la circulation ou qui permettent d'écouter de la musique en continu.

Le commissaire croit que la législation actuelle en matière de protection de la vie privée est un bon point de départ, quoiqu'insuffisant. Son bureau financera bientôt la rédaction d'un code de conduite pour les manufacturiers automobiles sur la protection des données.

Selon lui, les consommateurs gagneraient également à être mieux informés sur ces nouvelles technologies, certes pratiques, mais qui collectent une foule d'informations sur eux.

LIRE AUSSI:

» Une ville ontarienne veut devenir la capitale des voitures sans conducteur au Canada

Voir aussi:

Galerie photo Voitures électriques futuristes Voyez les images