NOUVELLES
28/03/2017 06:53 EDT | Actualisé 28/03/2017 07:01 EDT

Les temps d'attente en santé s'améliorent, mais les inégalités régionales persistent

Caiaimage/Sam Edwards via Getty Images

Les temps d'attente pour les interventions prioritaires au Canada continuent de s'améliorer, mais d'importantes inégalités régionales sont toujours présentes, conclut un rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publié mardi.

Les auteurs de l'étude ont examiné les temps d'attente pour les chirurgies du cancer, les services d'imagerie diagnostique, les chirurgies de la cataracte et les remplacements du genou et de la hanche au cours des cinq dernières années.

L'ICIS note une situation stable ou une amélioration dans la majorité des types d'intervention et conclut que « la plupart des Canadiens subissent leur intervention prioritaire dans le délai médicalement acceptable ».

Le rapport note toutefois que les temps d’attente continuent à varier selon la province et le type d’intervention.

C'est notamment le cas des chirurgies de la cataracte, où 86 % des Québécois ont été traités dans les délais de référence, contre 34 % des Manitobains.

L'ICIS note que les temps d'attente nationaux pour les remplacements de la hanche et du genou sont demeurés stables au cours des cinq dernières années, malgré le fait que le nombre de chirurgies nécessaires a augmenté de 22 % et de 18 % respectivement, au cours de la même période.

Les auteurs du rapport soulignent que certaines provinces affichent même une amélioration des délais d'attente au chapitre des arthroplasties : c'est notamment le cas au Québec, au Manitoba, en Saskatchewan, en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard.

LIRE AUSSI:

» Serait-il bientôt envisageable d'arrêter de vieillir?

» Les médecins devraient-ils prescrire la marche à leurs patients?

Voir aussi:


Galerie photo
10 produits québécois présentés à l'Expo Manger Santé et Vivre Vert
Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter