NOUVELLES
28/03/2017 10:00 EDT | Actualisé 28/03/2017 10:01 EDT

Attentat de 1974 à Paris: le «Chacal» écope d'une nouvelle peine de prison à vie

Ilich Ramirez Sanchez, l'homme surnommé « Carlos le Chacal », jadis le fugitif le plus recherché de la planète, a écopé mardi d'une troisième peine de prison à vie, cette fois relativement à un attentat mortel perpétré à Paris en 1974.

L'homme d'origine vénézuélienne purge déjà deux peines de prison à vie en France pour une série d'attaques et de meurtres qu'il a perpétrés ou orchestrés à travers le pays, à la solde de militants palestiniens ou communistes dans les années 1970 et 1980.

Cinq juges ont conclu mardi qu'il a lancé une grenade dans un secteur commercial, faisant deux morts et 32 blessés.

L'homme de 67 ans nie avoir participé à cette attaque et prétend qu'aucune preuve à cet effet n'existe. Il a dénoncé mardi un « procès absurde » pour un crime commis il y a 42 ans.

Au moment de l'attaque de 1974, Ramirez Sanchez était membre du Front populaire de libération de la Palestine. Il avait 24 ans, mais ne s'était pas encore doté d'une réputation internationale.

Le dossier avait été rouvert, puis fermé faute de preuves, au moment de l'arrestation et de l'incarcération de Carlos. Ses avocats ont tenté à maintes reprises de bloquer la tenue du procès en faisant valoir que l'attaque s'est produite il y a trop longtemps et que le suspect est déjà incarcéré pour le reste de ses jours.

Carlos a été arrêté au Soudan en 1994.

LIRE AUSSI:

» «Le Chacal» est de retour devant la justice française pour l'attentat de 1974


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter