BIEN-ÊTRE
27/03/2017 02:55 EDT | Actualisé 27/03/2017 03:03 EDT

Ce gars horrible aime une fille sur Tinder juste pour lui dire qu'elle est grosse

Tinder est merveilleux quand il permet d’unir deux âmes sœurs, mais il peut aussi (et malheureusement) servir à certaines personnes mal intentionnées pour «troller» les femmes.

La semaine dernière, une publication d'Ashley Nicole racontant l’expérience horrifiante vécue par sa meilleure amie sur l’application de rencontres est devenue virale. Elle y montre des captures d’écran de la conversation entre cette dernière et un certain Connor pour que les gens constatent la façon brutale dont elle a été jugée sur son poids.

« Elle a eu une connexion avec un homme sans cœur, Connor. Il s’est délibérément matché avec elle pour lui dire à quel point il la trouvait grosse, à quel point elle ne devrait pas chercher des gars ‘hors de sa ligue‘ et à quel point il ne la trouvait pas attirante », a écrit Ashley.

Parmi les pires choses que Connor lui a dit : « Pensais-tu que tu aurais une chance avec moi » ou encore qu’elle devrait être « humble » et « rester dans sa ligue ».

« VOICI POURQUOI tant de gens se sentent aussi horribles envers eux-mêmes. Cet être humain est l’une des raisons pour lesquelles les gens commencent vraiment à se détester, affirme Ashley. Ma meilleur amie est l’une des plus belles personnes que j’ai rencontré dans ma vie, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et elle ne méritait pas ces vilains mots. »

Tinder affirme que son application est un espace pour « rencontrer des gens intéressants à proximité », mais la compagnie n’avertit pas les femmes que les hommes peuvent parfois critiquer leur corps et faire en sorte qu’elles en aient honte. Connor a abusé des fonctionnalités de la plate-forme pour déchirer une femme, et il n’est probablement pas le seul.

Après que les internautes aient fait part de leur indignation par rapport à la situation, Tinder a joint nos confrères du Huffington Post Canada pour indiquer que Connor avait été banni du réseau en vertu de « sa politique de tolérance zéro en matière de comportement irrespectueux ».

La jeune femme intimidée avait cependant pris la peine de répondre à Connor avant qu’il soit banni. « Tu n’as pas la moindre idée de ce que je suis ou ce je fais. Peu importe quelle était ta prérogative, de glisser ton doigt à droite sur mon compte et commenter mon apparence en me qualifiant de grosse n’était pas nécessaire. Que tu me dises qui je devrais ou ne devrais pas être en te basant sur mon apparence ne fait aucune différence ».

Elle a aussi affirmé au Elite Daily : « Être jugé comme étant gros blesse, mais je pourrais me faire qualifier de choses pires que ça, et je sais que j’ai beaucoup plus à offrir que ce qu’il ne réalisera jamais parce que je traite les gens gentiment, avec amour et respect, peu importe leur apparence »

Connor, on a un petit message pour toi :

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

VOIR AUSSI :

Galerie photo 7 conseils pour venir à bout de l'angoisse des rencontres amoureuses Voyez les images