DIVERTISSEMENT
27/03/2017 10:29 EDT | Actualisé 27/03/2017 10:29 EDT

9 citations entendues lors du lancement du livre d'Éric Duhaime

Annie Lafrance

C’est devant ses proches, partisans et amis, rassemblés lundi soir au resto-bar Le Savini sur la Grande Allée, que l’animateur de radio et chroniqueur Éric Duhaime a fait le lancement de son essai qui dévoile son homosexualité et dénonce du même coup le lobby gay.

Intitulé « La fin de l’homosexualité et le dernier gay », ce quatrième essai du controversé animateur a déjà suscité de nombreuses réactions, avant même son lancement.

Après avoir fait le tour des médias, et « s’être jeté dans la fosse aux lions de Tout le monde en parle », selon ses propos, le polémiste a fait taire les protestations en rassemblant ses proches et ses auditeurs qui s’étaient déplacés pour le lancement officiel et venus saluer sa sortie du placard.

LIRE AUSSI

» Éric Duhaime s'explique à «TLMEP»

Voici les propos tenus par le principal intéressé, Éric Duhaime :

« À partir d’aujourd’hui, je peux parler pleinement de ma vie privée. Je remercie mes parents et mon amoureux pour leur présence ce soir et pour leur support. Je sais qu’ils ont trouvé la dernière semaine difficile. Et moi aussi. »

« Avant de publier mon livre, j’ai été voir tous les annonceurs avec qui je travaille et ils m’ont tous gardé comme porte-parole. Ça démontre que la société a avancé et qu’il n’y a plus de tabou. »

Concernant son passage à l’émission Tout le monde en parle, diffusé dimanche : « Le vent n’a pas tourné. Mais j’ai reçu plusieurs appuis. Et de belles surprises, comme la chronique de Denise Bombardier, que je n’attendais pas du tout. Ça m’a donné de l’énergie pour le lancement de ce soir. »

« Plaire à tout le monde, ce n’est pas ma marque de commerce. Mais à chaque livre, je me dis que c’est mon dernier. Je ne suis pas un masochiste. »

« Peut-on mettre le drapeau [de la fierté gaie] en berne pour quelques jours et juste célébrer nos acquis ? »

D’autres citations du public présent :

« Je suis ici pour soutenir et encourager mon collègue et ami. » -Bernard Drainville, co-animateur au FM 93

« J’avais quelques questions à lui poser. Pour moi, je l’ai toujours su que j’étais différent. Mais, en campagne, j’ai dû refouler et taire qui j’étais. Aujourd’hui, je ne me cache plus : je suis gai, excentrique et artiste ». – Un membre de la communauté gaie qui a voulu rester anonyme

« On a tous une personne homosexuelle dans notre entourage. J’ai acheté son livre pour mon fils. Pour mieux le comprendre et pour en discuter avec lui. » -Martine, une auditrice

Extrait du livre « La fin de l’homosexualité et le dernier gay », page 129 :

« Je suis sidéré d’entendre les porte-parole de la gauche radicale taxer d’homophobes ceux qui s’opposent à la construction de toilettes pour les transgenres dans nos écoles, mais en même temps se taire lorsque de gays se font lancer en bas de bâtiments par des islamistes au Moyen-Orient. Ils sont dans le relativisme culturel crasse. »

VOIR AUSSI: