NOUVELLES
26/03/2017 10:06 EDT | Actualisé 26/03/2017 10:06 EDT

Lance Stroll offre une performance prometteuse au Grand Prix d'Australie

Lance Stroll n'a peut-être pas vu le drapeau à damier à son premier Grand Prix de Formule 1 en carrière mais il a néanmoins offert une performance prometteuse avant d'être contraint à l'abandon en raison d'un problème de frein sur le circuit d'Albert Park, à Mebourne.

Parti en fond de grille, le jeune pilote de 18 ans de Williams a réalisé un bon départ et il occupait la 13e position quand un bris de frein avant-gauche l'a contraint à l'abandon au 42e tour.

"Pour un premier Grand Prix, il y a plein de points positifs à retenir, s'est encouragé le Montréalais d'origine. Mon rythme en course était très bon. Mais j'ai malheureusement été lâché par un disque de frein défaillant."

Stroll a gagné quelques positions dès le premier tour, profitant notamment de l'accrochage entre Kevin Magnussen (Haas) et Marcus Ericsson (Sauber) au virage no 3. Il a toutefois dû faire un arrêt prématuré (7e tour) pour changer ses pneumatiques.

"J'ai gagné quatre ou cinq positions au départ. Mais j'ai fait un gros plat après un freinage appuyé dans un virage et cela nous a obligés à passer au plan B, celui de deux arrêts. N'empêche que je faisais une bonne course jusqu'à mon problème de frein."

Stroll roulait à un bon rythme quand il est revenu en piste après son premier arrêt. Mais il s'est retrouvé coincé derrière l'Italien Antonio Giovinazzi (Sauber).

"J'ai perdu beaucoup de temps derrière lui même si j'étais plus rapide que lui. Mais c'est très difficile de doubler sur ce tracé. Mais j'ai été capable de me maintenir au 13e rang avant mon problème de frein."

Il dit avoir emmagasiné beaucoup d'informations pour la suite.

"J'ai appris sur le comportement des pneus. La voiture est aussi très rapide et plaisante à conduire. Il me reste du travail à faire pour préparer le prochain Grand Prix, à Shanghai en Chine, dans deux semaines."

Massa 6e

Son vétéran coéquipier, le Brésilien Felipe Massa, a démontré le potentiel de la Williams en se classant sixième à l'issue d'une course sans histoire.

"C'est assurément une très bonne course, a admis Massa. Mon objectif était d'être devant Grosjean (Sébastien, Haas) et j'ai pu le dépasser au départ. En revanche, je savais qu'il allait être compliqué de rivaliser avec les Mercedes, les Ferrari et les Red Bull. Après avoir passé la Haas, mon Grand Prix a été sans histoire jusqu'à l'arrivée."

"Terminer sixième me comble entièrement. Tout a parfaitement fonctionné. Nous sommes parvenus à battre nos plus proches rivaux à la régulière. C'est de bon augure pour la suite du championnat. Ce n'est pas si mal pour un vieillard!" a ajouté celui qui est sorti de sa retraite à la suite du transfert de Valtteri Bottas chez Mercedes.

Victoire de Vettel

L'Allemand Sebastian Vettel et Ferrari ont créé la surprise en lever de rideau du championnat du monde de Formule 1. Le quadruple champion du monde s'est imposé au Grand Prix d'Australie, devant les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Pour Vettel, il s'agit d'une 43e victoire en carrière et d'une quatrième depuis son arrivée chez Ferrari.

"Incroyable! s'est exclamé Vettel sur le podium. C'était plutôt fou, de façon positive, de voir les gens envahir la piste avec des drapeaux de Ferrari. C'est une merveilleuse journée."

Son coéquipier Kimi Raikkonen a terminé au quatrième rang, laissant présager que Ferrari sera en mesure de contester la suprématie de Mercedes cette saison.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a pris la cinquième position, devant le Brésilien Felipe Massa (Williams), les deux seuls autres pilotes à terminer dans le même tour que Vettel.

Le Mexicain Sergio Perez (Force India), l'Espagnol Carlos Sainz fils (Toro Rosso), le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso) et le Français Esteban Ocon (Force India) ont complété l'épreuve dans les points.

Première victoire depuis 2015

Ferrari n'avait pas savouré la victoire depuis celle de Vettel à Singapour en 2015. Mercedes a remporté 19 des 21 Grands Prix la saison dernière, Red Bull gagnant les deux autres.

Pour une deuxième année de suite, Hamilton a entrepris l'épreuve en position de tête sur le circuit d'Albert Park mais s'est contenté du deuxième rang. L'an dernier, il avait cédé la victoire à son coéquipier Nico Rosberg, qui l'a finalement devancé pour le titre en fin de saison avant d'annoncer sa retraite.

Cette fois, Vettel s'est emparé de la tête de la course quand Hamilton est rentré très tôt aux puits pour changer de pneus.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Lance Stroll Voyez les images