NOUVELLES
26/03/2017 04:10 EDT

Moins de Canadiens ont été refoulés à la frontière américaine

MCCAIG via Getty Images
A sign that says 'United States Border Ahead.'

Moins de Canadiens n'ont pu entrer aux États-Unis par les douanes au cours des derniers mois malgré les inquiétudes grandissantes à ce sujet depuis l'arrivée à la Maison-Blanche de Donald Trump, indiquent des données obtenues par La Presse canadienne.

Le nombre de Canadiens ayant été refusé aux points de passage terrestres obligatoires entre le mois d'octobre dernier et la fin de février a chuté de 8,5 pour cent par rapport à la même période de cinq mois, un an auparavant, selon des données du gouvernement américain.

Ces données contredisent les nombreux reportages anecdotiques sur des Canadiens s'étant vu refuser l'entrée chez l'Oncle Sam.

Plusieurs Canadiens frustrés par cette situation ont jeté le blâme aux nouvelles politiques de l'administration Trump, soulignant les deux décrets-lois visant à empêcher l'accès aux États-Unis à des citoyens provenant de plusieurs pays dont la population est à majorité musulmane. Ces deux décrets ont été suspendus par le système judiciaire américain.

Les défenseurs de l'immigration au Canada conseillent de lire ces données avec prudence. Selon eux, elles ne révèlent pas toute la réalité car on ne sait pas si les raisons pour lesquelles les gens n'ont pu entrer aux États-Unis ont changé.

Ils ont aussi souligné que les données démontraient que moins de gens ont aussi tenté de franchir la frontière, ce qui laisse sous-entendre, selon eux, l'existence d'un effet Trump.

À VOIR AUSSI

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Rencontre Trump-Merkel (17 mars 2017) Voyez les images