NOUVELLES
25/03/2017 06:57 EDT

Les Américains qui chassent l'ours ou le loup en hélico peuvent remercier Donald Trump

Bloomberg via Getty Images
U.S. President Donald Trump listens during a National Economic Council meeting at the Oval Office in Washington, D.C., U.S., on Friday, March 27, 2017. House Republicans abandoned their efforts to repeal and partially replace Obamacare after Trump and Speaker Paul Ryan concluded they didn't have enough support, marking an embarrassing setback for the GOP agenda. Photographer: Olivier Douliery/Pool via Bloomberg

Donald Trump dégomme une à une les mesures prises par Barack Obama et les animaux par la même occasion. Chasser l'ours ou le loup depuis un avion ou un hélicoptère en Alaska devrait bientôt redevenir possible. Le Sénat américain a effectivement voté une loi supprimant les protections pour ces animaux adoptées sous le précédent gouvernement de Barack Obama.

Le texte législatif devrait se retrouver sous peu sur le bureau de Donald Trump, qui, sauf surprise, le promulguera, le président poursuivant ses révocations de règlementations prises par son prédécesseur.

Un texte pour protéger les réserves naturelles

Le texte abrogé mardi par le Sénat restreignait certaines pratiques de chasse dans les réserves naturelles nationales en Alaska, dont la pose de pièges ou le recours à des appâts.

La loi interdisait également de tuer des prédateurs à proximité de leur portée ainsi que la chasse aérienne, une façon de réguler le gibier que beaucoup considèrent comme antisportive.

Le vote, à la Chambre des représentants le mois dernier puis au Sénat cette semaine, s'est très majoritairement déroulé suivant la représentation politique, les républicains majoritaires l'emportant logiquement.

Le lobbying intense de la NRA

Les élus républicains de l'Alaska dénonçaient une loi fédérale empiétant sur leurs prérogatives, en affirmant que c'était à l'Etat de définir la politique régulant la chasse.

Ils ont bénéficié du soutien du principal lobby des armes, la National Rifle Association (NRA).

"Grâce à la NRA, il devrait bientôt être légal de tuer des femelles ours et leurs petits dans leurs tanières en Alaska", a dénoncé jeudi Everytown for Gun Safety, une organisation qui lutte contre la prolifération des armes aux Etat-Unis.

À VOIR AUSSI

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Rencontre Trump-Merkel (17 mars 2017) Voyez les images