NOUVELLES
23/03/2017 09:42 EDT | Actualisé 23/03/2017 09:42 EDT

Le pont de Québec dans un état inquiétant

Andre Nantel via Getty Images

Le pont de Québec est en très mauvais état, selon un expert belge de la corrosion qui a inspecté visuellement la structure. De passage dans la capitale, Bruno Saverys conclut que des travaux majeurs sont nécessaires.

Un texte de Jean-François Nadeau

« Je dirais que si dans les cinq ou dix prochaines années on ne fait rien, il pourrait y avoir de sérieux problèmes, avance-t-il. Des problèmes de stabilité et peut-être de pièces qui vont se détacher, qui mettront le pont véritablement en danger. Non seulement le pont, mais les gens qui traversent le pont », avance l'expert.

L'homme d'affaires belge est de passage à Québec cette semaine à l'invitation d'entrepreneurs de la capitale. Bruno Saverys a travaillé pendant 30 ans comme assureur de produits anticorrosion.

Il est maintenant propriétaire d'une entreprise qui protège les structures contre la rouille. Son entreprise a traité des ponts entre autres en Norvège, aux États-Unis, en Australie et en Chine.

L'expert en lutte à la corrosion affirme avoir observé sur la structure une délamination très forte et une perte de l'acier. Le pont de Québec est dans un état de délabrement comparable à ce que l'on voit habituellement « dans les pays en développement », dit-il.

« J'en ai vu comme ça au Myanmar, au Laos, au Cambodge, surtout dans les pays autour de l'Équateur, explique-t-il. Vous avez une humidité très importante, avec des systèmes de peinture pas très dispendieux. »

Le pont de Québec aurait besoin, selon lui, de travaux beaucoup plus importants que l'entretien actuel qu'on en fait.

« Première impression, c'est que le pont est malade, qu'on a, en fait, effectué des petites retouches par-ci par-là, mais qui ne vont pas améliorer ou guérir le pont », analyse-t-il.

C'est un peu comme mettre un sparadrap sur une plaie, qu'on enlève après une semaine et qui n'a plus d'utilité.

- Bruno Saverys, expert de la corrosion

L'homme d'affaires se défend d'être venu inspecter le pont dans le but de vendre ses produits. Il a présenté ses observations à un groupe d'ingénieurs de la capitale.

LIRE AUSSI :

- Le Pont de Québec sur la liste des 10 sites les plus menacés au pays

- Pont de Québec : le CN n'a pas à exécuter les travaux de peinture

VOIR AUSSI :

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Dix ponts terrifiants dans le monde Voyez les images