NOUVELLES
21/03/2017 08:29 EDT | Actualisé 21/03/2017 08:30 EDT

Le leader nord-irlandais Martin McGuinness est décédé à 66 ans

Un des leaders les plus tristement célèbres de l'Armée républicaine irlandaise (IRA), Martin McGuiness, est décédé mardi à l'âge de 66 ans.

Après avoir déposé les armes, M. McGuinness a été le vice-premier ministre de l'Irlande du Nord pendant dix ans, en vertu d'un accord de partage du pouvoir entre catholiques et protestants.

Sa formation politique, le Sinn Féin, a expliqué qu'il a succombé à une courte maladie. M. McGuinness souffrait d'amylose, une maladie rare qui entraîne le dépôt de protéines sur plusieurs organes et qui doit être combattue avec des traitements de chimiothérapie.

martin mcguinness

L'ancien premier ministre britannique Tony Blair, qui avait collaboré avec M. McGuinness pour forger l'accord de paix de 1998, a témoigné de sa "reconnaissance énorme pour le rôle qu'il a joué dans le processus de paix".

D'autres ont exprimé des sentiments quelque peu différents. L'ancien ministre britannique Norman Tebbit, dont la femme a été paralysée par une bombe de l'IRA en 1984, a dit espérer que M. McGuinness est maintenant "confiné à un secteur particulièrement chaud et déplaisant de l'enfer pour l'éternité".

M. McGuinness n'avait jamais cherché à cacher qu'il était membre de l'IRA, et il a longtemps et ouvertement déclaré que seule la violence vaudrait éventuellement sa "liberté" à l'Irlande du Nord. Un journaliste irlandais a calculé, il y a quelques semaines, que 1781 personnes - dont 644 civils - ont été tuées au cours de la période pendant laquelle M. McGuinness était un membre et leader de l'IRA.

M. McGuinness a été admis au conseil militaire central de l'IRA en novembre 1974, ce qui signifie qu'il a vraisemblablement joué un rôle de premier plan dans certaines des attaques les plus spectaculaires de l'organisation.

M. McGuinness avait démissionné de son poste de vice-premier ministre en janvier, en raison de ses relations acrimonieuses avec la première ministre protestante Arlene Foster.

LIRE AUSSI:

» Une exécution fait craindre le retour des Troubles en Irlande du Nord


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Parades loyalistes en Irlande du Nord Voyez les images