BIEN-ÊTRE
21/03/2017 01:47 EDT

Cuisine de rue à Québec: dévoilement du cadre du projet pilote

Radio-Canada/Jean-Simon Fabien

Sans être découragés par le cadre réglementaire entourant le projet pilote de cuisine de rue à Québec, des restaurateurs s'interrogent sur certains aspects du nouveau règlement, qui interdira notamment la vente de boissons gazeuses.

Une dizaine de restaurateurs qui souhaitent exploiter un camion-restaurant rencontraient mardi les fonctionnaires de la Ville de Québec pour discuter des détails de la réglementation encadrant le projet pilote.

La décision de la Ville, qui entend interdire la vente de boissons gazeuses « pour des raisons écologiques », a fait sourciller les restaurateurs.

« Je ne sais pas si c’est une erreur, tu ne peux pas avoir un camion cuisine sans offrir un soda ou quelque chose, un breuvage », commente Claude Lamarche, propriétaire du restaurant Les méchants moineaux.

Les sites qui ont été choisis par la Ville pour l’installation des camions-restaurants déçoivent par ailleurs Steve Wadohandik Gros-Louis, propriétaire du restaurant Sagamité, à Wendake.

« Il y a des endroits, je n’y crois pas beaucoup pour l’instant. J’ai l’impression qu’on veut faire revivre certains sites en amenant de l’animation comme des food trucks », soulève M. Gros-Louis.

Il aurait souhaité des lieux plus achalandés pour faire découvrir ses produits aux touristes et à la population de Québec. La promenade Samuel-De Champlain, notamment, a été retirée de la liste définitive des sites autorisés.

Steve Wadohandik Gros-Louis, propriétaire du restaurant Sagamité, compte déposer une candidature malgré une certaine déception quant aux sites ciblés. Crédit: Radio-Canada

Prêts à embarquer

Malgré les quelques critiques, les restaurateurs disent demeurer enthousiastes par rapport au projet pilote qui en sera à sa première année.

Plusieurs estiment que le projet entrera dans une année de transition, et qu'il sera ajusté et bonifié avec le temps.

« Je pense qu’il y aura surtout une réflexion au fil du temps sur les endroits choisis. On ne peut pas avoir une idée de ce que ça va avoir l’air avant de l’avoir fait, mais pour l’instant, nous, on se lance dans l’aventure à 100 % », affirme Nicolas Lavigne, propriétaire du restaurant Côtes-à-Côtes Resto Grill.

Selon plusieurs restaurateurs qui participaient à la rencontre, la Ville a pris bonne note des observations faites et s’est montrée ouverte à faire des modifications.

La Ville de Québec recevra les candidatures des restaurateurs du 3 au 18 avril. Les candidats retenus seront connus le 26 avril.

Les restaurateurs choisis pourront exploiter leur camion de 7 h à 23 h sur les sites désignés. Les camions-restaurants seront en place à compter du 15 juin.

LIRE AUSSI:

» Conseils pour cuisiner les courges

» 9 produits québécois pour mieux manger

» 10 conseils pour des tartes parfaites

À VOIR AUSSI

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La cuisine de rue dans le monde Voyez les images