NOUVELLES
19/03/2017 07:47 EDT | Actualisé 20/03/2018 01:12 EDT

Les forces irakiennes s'approchent de la Grande Mosquée à Mossoul

BAGDAD — Les forces irakiennes combattant Daech (le groupe armé État islamique) à Mossoul sont à proximité de la mosquée où le leader du groupe extrémiste avait autoproclamé un califat islamiste durant l'été de 2014.

De la fumée noire émanait du secteur de la mosquée al-Nuri, aussi connue sous le nom de la Grande Mosquée, alors que des hélicoptères survolaient l'endroit. Au moins deux nuages en forme de champignon pouvaient être aperçus du lieu où il y aurait eu des explosions de voitures piégées, selon des images de l'Associated Press.

Le chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, avait livré un sermon, en juillet 2014, à la mosquée, après la prise de contrôle par le groupe extrémiste de près du tiers du territoire de l'Irak. Il avait déclaré l'établissement d'un «califat» islamiste dans les secteurs contrôles par Daech en Irak, ainsi qu'en Syrie.

Les forces irakiennes et kurdes syriennes ont réalisé des avancées constantes contre Daech depuis ce temps avec l'aide d'une campagne aérienne dirigée par les États-Unis, reprenant le contrôle d'un certain nombre de villes et de villages.

L'Irak a lancé une opération d'envergure en octobre pour reprendre Mossoul, la deuxième ville en importance. Les forces irakiennes avaient déclaré Mossoul «complètement libérée» en janvier, et sont désormais embarquées dans un combat féroce pour la portion ouest la plus densément peuplée de la ville.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!