NOUVELLES
19/03/2017 08:38 EDT | Actualisé 20/03/2018 01:12 EDT

Italie/29e journée - La Juventus continue, la Roma sous pression

La Juventus Turin s'est encore un peu plus approchée dimanche d'un sixième titre consécutif en allant battre la Sampdoria Gênes 1-0 lors de la 29e journée, alors que Naples a provisoirement pris la deuxième place à l'AS Rome.

. Rien n'arrête la Juve

Avec une fin de semaine parasitée par l'ouverture d'une procédure fédérale liée à de possibles infiltrations mafieuses dans les tribunes de son stade, la Juventus Turin paraissait en danger sur la pelouse de la Sampdoria (9e), l'une des équipes les plus en forme du championnat.

Mais les Turinois, parfois secoués, ont été très solides et ont empoché une nouvelle victoire, qui rend la perspective d'un historique sixième scudetto d'affilée de plus en plus claire alors qu'il ne reste que neuf matches à jouer.

La Juve compte en effet 10 points d'avance sur Naples et 11 sur la Roma, qui peut tout de même revenir à huit longueurs en cas de succès dimanche soir contre Sassuolo.

A Gênes, les Turinois se sont imposés grâce à un joli but de la tête inscrit tôt dans la match par Cuadrado (7e).

La mauvaise nouvelle est venue de la sortie sur blessure de Dybala, forcément inquiétante à moins d'un mois du quart de finale aller de Ligue des Champions face à Barcelone, même si l'Argentin n'avait pas l'air très inquiet.

Quant à Gianluigi Buffon, il a ajouté à sa légende un nouveau record: celui du nombre de minutes jouées sous le maillot bianconero. A la 65e minute, il a dépassé Giampiero Boniperti et ses 39680 minutes.

. Naples défie la Roma

Puisque la première place semble inaccessible, la Roma et Naples se livrent désormais un beau duel pour la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des Champions.

En allant s'imposer 3-2 à Empoli, Naples a frappé le premier et passe donc provisoirement devant son rival qui, face à Sassuolo, devra montrer qu'il a dirigé physiquement et mentalement l'élimination concédée jeudi face à Lyon en Europa League.

Avant de s'imposer, les Napolitains se sont tout de même fait un peu peur, passant d'un tranquille 3-0 à la pause (doublé d'Insigne et coup franc direct de Mertens) à un inconfortable 3-2 à dix minutes de la fin.

L'entraîneur de Naples Maurizio Sarri, pas très heureux de la prestation des siens, est aussi revenu sur la difficulté de jouer à 12h30.

"Disons les choses comme elles sont: on a joué à un horaire auquel personne ne veut jouer. Tout le monde le pense et moi je le dis. Ca m'emmerde de jouer à 12h30. Cela crée toutes sortes de problèmes", a-t-il dit.

Que Sarri se rassure, le prochain match de son équipe se tiendra à 20h45. Il faut dire que l'affiche sera belle: Naples-Juventus, pour le premier retour au stade San Paolo de Gonzalo Higuain.

. La Lazio freinée

Derrière le trio de tête, la lutte pour l'Europa League reste très incertaine. La Lazio Rome reste quatrième malgré son match nul 0-0 à Cagliari et conserve ses deux points d'avance sur l'Inter Milan (5e), tenue en échec samedi par le Torino (2-2).

Les bonnes opérations ont été réussies par l'Atalanta Bergame (6e) et l'AC Milan (7e). L'Atalanta, qui a déjà battu son record historique de points en Serie A, est revenue à hauteur de l'Inter grâce à son succès 3-0 contre la lanterne rouge Pescara.

Et le Milan n'est qu'à deux longueurs après avoir battu le Genoa 1-0 samedi.

stt/syd

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!