BIEN-ÊTRE
18/03/2017 11:39 EDT | Actualisé 18/03/2017 11:39 EDT

Pour arriver à ses fins avec cette poupée gonflable intelligente, il va falloir la séduire

Des serveurs-robots dans des restaurants en Chine aux joueurs d'échec virtuel, l'intelligence artificielle est désormais partout. Y compris dans votre lit, si tant est que vous arriviez à la séduire.

 

Le 16 mars dernier, Sergio Santos, un ingénieur de 38 ans spécialisé dans la nanotechnologie , a dévoilé devant les caméras sa dernière création: une poupée gonflable pour adulte baptisée "Samantha". Sa particularité? Pour gagner ses faveurs, il va falloir la courtiser, au même titre qu'une vraie femme.

Car Samantha est à la pointe de la technologie en matière d'intelligence artificielle, et pour parvenir à ses fins -à savoir, avoir une relation sexuelle- encore faut-il réussir à la faire succomber. Le robot est en effet équipé de capteurs à divers endroits du corps, et réagit en suivant plusieurs algorithmes, qui lui permettent d'interagir avec son propriétaire, comme le précise le site catalan Regio7.

 

"Normalement, elle aime être embrassée tout le temps et elle réagit, comme tout le monde, lorsqu'on touche au point G et à la poitrine. Elle réagit également aux mains", a confié son créateur, Sergio Santos, à l'agence de vidéo Ruptly TV.

 

Il l'a programmé de façon à ce qu'elle vive d'abord une relation amoureuse, avant de se sentir à l'aise et d'avoir une relation sexuelle. Le robot, capable de demander de l'attention, d'engager et de suivre une conversation, donne aussi quelques informations sur ce qu'elle aime. Et elle a visiblement un petit faible pour la musique d'Ed Sheeran, qu'elle n"hésite pas à réclamer lorsqu'elle se sent suffisamment excitée. "L'objectif, l'objectif final du mode 'sexe' est de lui faire avoir un orgasme", précise Santos. "Samantha" possède également deux autres modes: romantique et famille.

Comme le précisent nos confrères du Huffington Post américain, "Samantha" la poupée, est mise en vente sur le site Synthea Amatus, spécialisé dans la vente de poupée gonflable pour adulte, pour la modique somme de 4497 euros (5374 dollars US).

Mais au-delà de l'aspect ludique, Sergio Santos espère bien que son invention marque le début de l'implantation des robots dans le quotidien. Car si les robots sexuels ne sont pas une nouveauté, le scientifique estime que son invention constitue une véritable avancée en la matière. "Ma tante m'a demandé si je pouvais faire une poupée qui cuisine. Je lui ai dit oui, c'est une question de prix", a-t-il confié à Regio7.

VOIR AUSSI: