NOUVELLES
18/03/2017 10:21 EDT | Actualisé 20/03/2017 05:19 EDT

Le Canadien vient à bout des Sénateurs

Mar 19, 2017; Montreal, Quebec, CAN; Montreal Canadiens defenseman Jordie Benn (8) celebrates his goal against Ottawa Senators with teammates during the first period at Bell Centre. Mandatory Credit: Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports
USA Today Sports / Reuters
Mar 19, 2017; Montreal, Quebec, CAN; Montreal Canadiens defenseman Jordie Benn (8) celebrates his goal against Ottawa Senators with teammates during the first period at Bell Centre. Mandatory Credit: Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports

Le Canadien de Montréal a fait un pas important vers l'obtention du premier rang dans la section Atlantique grâce à une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa, dimanche soir au Centre Bell.

Tomas Plekanec (8e), Jordie Benn (4e), tous deux au premier vingt, Paul Byron (20e) et Nathan Beaulieu (3e), ceux-là en troisième période, ont réussi les filets du Canadien contre Craig Anderson, qui a bloqué 33 rondelles. Byron a ajouté une mention d'aide tout comme Beaulieu.

À son deuxième départ en autant de soirs, Carey Price a été solide lorsqu'il en a eu besoin et il a stoppé 30 tirs. Il n'a cédé que devant Tom Pyatt (7e), tôt au premier vingt.

En défaisant leurs rivaux les plus menaçants dans la course au sommet du classement, les hommes de Claude Julien ont complété le balayage de la série aller-retour, après leur gain de 4-3 en tirs de barrage samedi dans la capitale nationale.

Avec encore dix rencontres à jouer avant la fin de la saison régulière, dont six à domicile, le Canadien totalise 90 points, quatre de plus que les Sénateurs. Ces derniers ont toujours un match en banque, mais aussi un calendrier fort ardu avec huit de leurs 11 dernières sorties à l'étranger.

Le Canadien et les Sénateurs compléteront leur trilogie samedi soir prochain au Centre Bell. En attendant, les hommes de Claude Julien ont deux autres rendez-vous devant leurs partisans, contre des formations en principe moins dangereuses. Mardi soir, ils accueilleront les Red Wings de Detroit avant de recevoir les Hurricanes de la Caroline jeudi.

Éclatant début de match

Après le match de samedi à Ottawa, Guy Boucher avait déploré une certaine nervosité chez ses joueurs en début de rencontre, qui ne s'était estompée qu'en milieu de deuxième période après qu'ils eurent marqué un premier but.

Vingt-quatre heures plus tard, les joueurs des Sénateurs ont connu un début encore plus laborieux. Lors des quatre premières minutes, ils ont été assaillis de toutes parts, tout particulièrement pendant les 60 secondes initiales, lors desquelles le Tricolore a dirigé quatre tirs vers Anderson.

Durant cette séquence, Plekanec a donné l'avance au Canadien après seulement 28 secondes de jeu. Après ce but, les hommes de Claude Julien ont maintenu cette pression au point où Mike Hoffman a écopé une pénalité pour obstruction, 19 secondes plus tard.

Limités à deux tirs pendant les quatre premières minutes de jeu, les Sénateurs ont riposté à 4:36, grâce au septième but d'un ancien du Canadien, Tom Pyatt, à l'aide d'un tir de l'enclave qui a bifurqué sur le bâton de Jordie Benn.

Mais l'outil de travail de Benn a aidé le Tricolore à retraiter au vestiaire avec une avance de 2-1, à 17:45. La récente acquisition de Marc Bergevin a battu Anderson grâce à un tir frappé de la pointe droite qui, là aussi, a dévié sur le bâton de Viktor Stalberg.

L'allure du jeu a beaucoup changé pendant la période médiane, surtout en première moitié. Le Canadien a largement dominé le jeu, dirigeant 15 tirs vers Anderson, solide devant Nathan Beaulieu et Plekanec, notamment.

À l'autre bout, Price n'a fait face qu'à six rondelles, mais c'est à lui qu'est revenu l'insigne honneur de réaliser le plus bel arrêt de la période et du match, jusque-là. Le gardien du Tricolore a sauvé un but certain en bloquant du bout du patin un tir sur réception de Kyle Turris, qui avait été oublié sur le flanc gauche, préservant ainsi l'avance d'un but de la troupe montréalaise.

À 3:30 du début de la troisième, Byron a procuré un précieux coussin au Tricolore en marquant son 20e de la saison, avec l'aide... du gardien des Sénateurs, qui a vu la rondelle lui glisser entre les jambières.

Beaulieu a planté les derniers clous dans le cercueil des Sénateurs en marquant avec un peu moins de cinq minutes à jouer. Six secondes plus tard, Byron pensait avoir inscrit son 21e de la saison, mais la reprise vidéo a démontré qu'il y avait eu hors-jeu.

Le record du Canadien pour les deux buts les plus rapides est de cinq secondes, réalisé en 1971.

À VOIR AUSSI


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoLes pires tirs de pénalité au hockey Voyez les images