NOUVELLES
18/03/2017 08:46 EDT | Actualisé 18/03/2017 08:48 EDT

26 000 $ d'amende pour l'homme qui s'est envolé avec des ballons d'hélium

Daniel Boria, le Calgarien qui a survolé Calgary, en 2015, assis dans une chaise de jardin soulevée par une centaine de ballons gonflés à l'hélium est condamné à une amende de 26 500 $, dont 20 000 seront versés à un organisme de charité.

Le Fond du coquelicot de la Légion royale canadienne ainsi que la banque alimentaire des anciens combattants se répartiront cette somme.

Lors du prononcé de la peine, Daniel Boria a cité John F. Kennedy dans son discours saluant les premiers pas sur la Lune. Il s’est aussi comparé aux premiers hommes qui ont volé dans un avion ou escaladé les plus hautes montagnes.

« J’ai choisi de voler à bord d’une chaise, non pas parce que c’est facile, mais parce que c’est difficile », a dit M. Boria en sortant de la salle d’audience. Le juge Bruce Fraser a qualifié son geste de « stupide » et « dangereux ».

« Il n'y avait rien de fantastique, d'amusant ou de drôle là-dedans », a-t-il dit.

Le 5 juillet 2015, Daniel Boria avait attaché à une chaise de jardin des ballons industriels d’une valeur de 13 000 $. Il voulait promouvoir son entreprise de nettoyage.

Les vents difficiles ont poussé son atterrissage vers la route d'Ogden, où il a été arrêté par la police qui le surveillait.

Durant tout le temps qu’il était dans les airs, 24 avions ont décollé et ont atterri à Calgary. Il a toutefois affirmé que sa cascade était valable et qu'il n'avait aucun regret.