BIEN-ÊTRE
17/03/2017 11:04 EDT

Subway réclame des millions à CBC pour son reportage sur le faux poulet (VIDÉO)

Subway riposte à CBC qui a rapporté que le poulet de la chaîne de restauration rapide contenait moins de 50% de poulet.

« Nous avons entamé des poursuites contre la Canadian Broadcastind Corporation demandant 210 millions de dollars en dommages et intérêts pour les allégations faites dans le cadre de l’émission Marketplace qui sont diffamatoires et absolument fausses », a déclaré la compagnie par voie de communiqué à The Wrap.

« Malgré nos efforts pour partager les faits avec CBC sur la haute qualité de notre poulet et l’expression de nos fortes objections à leurs allégations inexactes, ils n’ont pas publié de rétractation, comme nous l’avions demandé », a affirmé Subway au New York Post.

CBC a partagé le mois dernier les résultats d’une recherche menée par l’Université Trent à Peterborough, en Ontario, selon lesquels le poulet rôti au four de la chaîne contenait que 53,6% d’ADN de poulet et que ses lanières de poulet n’avaient que 42,8% d’ADN de poulet. Le reste était du soja, ou autrement dit du tofu.

Les chercheurs ont prouvé que les chaînes concurrentes avaient des niveaux considérablement plus élevés d’ADN de poulet dans leurs produits. Le poulet d’A&W contenait 89,4% de l’ADN, contre 84,9% chez McDonald’s, 86,5% chez Tim Hortons et 88,5% chez Wendy’s.

Dans une déclaration envoyée à CBS Los Angeles, McDonald’s et Wendy’s ont affirmé que leurs produits de poulet contenaient 100% de poulet.

À titre comparatif, le poulet acheté au supermarché est généralement constitué de 100% de poulet, ont prouvé les chercheurs.

subway sandwich

« Nous ne savons pas comment ils ont produit des données aussi peu fiables et factuellement incorrectes, mais nous insistons pour obtenir une rétractation complète », a déclaré Subway à Business Insider le mois dernier.

CBC persiste et signe. La directrice des affaires publiques Emma Bedard a signifié au Toronto Star que le radiodiffuseur comptait déposer une défense si Subway entamait des poursuites judiciaires. Jusqu’ici, la chaîne n’a pas fait part de son intention de poursuivre.

« Nous croyons que notre journalisme est fondé et nous n'avons vu aucune preuve qui nous amène à changer notre position », a aussi fait savoir Mme Bedard.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les meilleurs choix chez Subway selon des nutritionnistes Voyez les images