NOUVELLES
15/03/2017 22:29 EDT | Actualisé 16/03/2018 01:12 EDT

Un géant australien du jeu condamné pour blanchiment

Le géant du jeu Tabcorp a été condamné jeudi à la plus importante amende civile de l'histoire des entreprises australiennes pour avoir enfreint les lois sur le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Le groupe, qui a un réseau de boutiques de paris, une activité de paris en ligne et une chaîne de télévision spécialisée, Sky Racing, a été condamné à débourser 45 millions de dollars australiens (32 millions d'euros).

La Cour fédérale a jugé que Tabcorp avait enfreint la loi anti-blanchiment et la loi sur la lutte contre le financement du terrorisme à 108 reprises sur cinq ans. La Cour avait été saisie par le service du renseignement financier Austrac.

"Le fait de ne pas mettre en oeuvre un programme solide contre le blanchiment et le financement du terrorisme crée des opportunités pour le crime organisé et les groupes terroristes de dissimuler les mouvements et utilisations de fonds illicites en vue de commettre des attaques et des crimes contre les citoyens australiens", a déclaré le patron d'Austrac Paul Jevtovic.

"De notre point de vue, la culture entrepreneuriale de Tabcorp faisait qu'il était indifférent" à ces sujets "avant notre intervention".

Parmi les manquements, figurent le non signalement de comportements suspicieux ou des fraudes à la carte bancaire.

Le directeur général de Tabcorp David Attenborough a déclaré que son groupe voulait "devenir le leader du secteur en termes de respect des régulations, dans tous nos domaines d'activité. Nous sommes déterminés à poursuivre notre coopération avec l'Austrac à l'avenir".

mp/grk/ev/jac/cr

SKY