NOUVELLES
16/03/2017 16:20 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

Sugar Sammy invité à la populaire émission de Yann Barthès en France

L'humoriste montréalais, à Paris depuis plusieurs mois pour une série de spectacles, était de passage mercredi dans l'émission de télévision Quotidien. Diffusée sur la chaîne TMC et considérée en France comme l'une des plus populaires, elle aura permis à Sugar Sammy d'acquérir un peu plus encore de notoriété de l'autre côté de l'Atlantique.

Qualifié de « New King of Comedy » par le présentateur Yann Barthès, Sugar Sammy s’est vu d’emblée félicité pour son spectacle. « Des gens du bureau sont allés vous voir à L’Européen […] lls ont tous adoré », a expliqué l’animateur.

L’opinion semble partagée par le public puisque des dates de spectacle supplémentaires ont été ajoutées jusqu’à la fin du mois d’avril. Sugar Sammy bénéficie d’une grande visibilité à Paris où son visage apparaît sur de nombreuses affiches de promotion dans les rues ou encore les stations de métro de la capitale fra nçaise, comme l’ont montré les images de Quotidien.

L’humoriste a écrit 80% de ce spectacle pour la France, en s’inspirant notamment de ce qu’il pouvait entendre lorsqu’il était installé à des terrasses de cafés et de bars, dans différentes villes. Première constatation de Sugar Sammy : les conversations manquent de concret et de brièveté.

On dirait que vous vous parlez, mais que ne vous vous dites rien. C’est tout le temps des phrases qui prennent beaucoup de temps, mais qui ne vont nulle part.

Sugar Sammy sur les Français.

Le spectacle comporte aussi des passages pointant du doigt les tensions raciales qui gangrènent le pays de Molière. « C’est un peu comme l’éléphant dans la pièce, donc j’aime aborder ça », a-t-il ajouté.

Sugar Sammy a par ailleurs détaillé les particularités des spectateurs français qui, au contraire des Nord-Américains, n’aiment pas participer et interagir avec lui au cours de son spectacle : « Ils ont une certaine pudeur, mais j’adore car je peux aller les piquer et les réveiller ».