NOUVELLES
16/03/2017 05:27 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

Pays-Bas: les négociations s'annoncent longues pour former un gouvernement

LA HAYE, Pays-Bas — Les formations politiques néerlandaises se préparaient jeudi à de longues négociations en vue de la formation d'un gouvernement de coalition, après que le parti VVD du premier ministre sortant Mark Rutte eut facilement remporté les élections nationales de mercredi.

L'issue du scrutin a fait mentir les sondages, qui prédisaient une lutte serrée avec le parti islamiste anti-islam de Geert Wilders.

Après le dépouillement de la majorité des voix, la formation de M. Rutte remporte 33 des 150 sièges en jeu, soit un recul de huit. Le Parti pour la liberté de M. Wilders arrive en deuxième place avec 20, cinq de plus que lors de la dernière élection.

M. Wilders, à qui les sondages donnaient de bonnes chances de victoire, s'est réjoui que sa formation soit passée de la troisième à la deuxième place à l'échelle nationale.

Deux partis du centre, les chrétiens-démocrates et le D66, ont décroché chacun 19 sièges, ce qui leur vaudra probablement de faire partie de la coalition de M. Rutte.

Les chefs des partis devaient se rencontrer au cours des prochaines heures pour mettre le processus en branle, mais M. Rutte a prévenu qu'il faudra un moment avant de renouer avec «un esprit de coopération» au terme d'une campagne brutale qui a donné lieu à plusieurs échanges musclés.