NOUVELLES
16/03/2017 06:51 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

La moitié de la population centrafricaine a besoin d'une aide humanitaire

BANGUI, République centrafricaine — La moitié de la population de la République centrafricaine a besoin d'une aide humanitaire après qu'une recrudescence de la violence en septembre eut chassé 100 000 autres personnes de chez elles, a prévenu jeudi l'ONU.

On compte maintenant quelque 400 000 personnes déplacées par des années d'affrontements entre chrétiens et musulmans.

Seulement 5 pour cent des 400 millions $ US demandés en aide ont été reçus, a déploré l'agence humanitaire de l'ONU. Certains réfugiés ne reçoivent plus qu'une demi-ration de nourriture.

L'ONU ajoute que ce manque de financement incite certaines agences humanitaires, qui sont responsables de 56 pour cent de l'infrastructure en santé du pays, à y réévaluer leur présence.

La République centrafricaine est plongée dans la violence sectaire depuis 2013. Des élections démocratiques ont été organisées avec succès l'an dernier, mais certaines régions reculées échappent toujours au contrôle du gouvernement central.