NOUVELLES
16/03/2017 10:34 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

La Commission d'enquête écoute, réconciliation et progrès au Québec débutera ses travaux en juin à Val-d'Or

La Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics du Québec : écoute, réconciliation et progrès débutera ses audiences au début du mois de juin à Val-d'Or.

Les premiers témoins qui y seront entendus viendront faire un rappel de l'histoire des Premières Nations au Québec ainsi qu'une présentation des principales préoccupations des Autochtones dans la province.

Le commissaire Jacques Viens prévoit que les travaux s'étendront jusqu'au 30 novembre 2018.

Les personnes qui voudraient témoigner ou être entendues par la commission auront accès à une ligne téléphonique sans frais ainsi qu'un site Internet leur permettant de signifier leur intention.

Ces informations ont été dévoilées à Val-d'Or, jeudi, alors que la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics du Québec : écoute, réconciliation et progrès tenait son premier point de presse officiel.

Rencontre entre les commissions provinciale et nationale

Par ailleurs, des représentants de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) sont aussi à Val-d'Or aujourd'hui pour rencontrer leurs homologues du Québec. Un dialogue entre les commissions d'enquête fédérale et provinciale sera établi pour la première fois.

Les deux partis prévoient discuter de leurs mandats respectifs afin de s’assurer à la fois d’une complémentarité et d’une indépendance.

L’avocate Fanny Wylde, nommée parmi les membres de l‘équipe qui préside la FFADA, sera sur place. Mme Wylde est originaire de la communauté autochtone de Pikogan, en Abitibi.