NOUVELLES
16/03/2017 07:09 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

Kasper s'excuse d'avoir comparé la suspension russe aux persécutions des Juifs

PYEONGCHANG, Corée, République de — Gian Franco Kasper, membre de la commission exécutive du Comité international olympique (CIO), s'est excusé d'avoir comparé une éventuelle suspension de la Russie des Jeux d'hiver de 2018 à la persécution des Juifs par l'Allemagne nazie.

Kasper, qui est également le président de la Fédération internationale de ski, a indiqué qu'il s'agissait là d'un commentaire «inapproprié et manquant de délicatesse».

Le Suisse de 73 ans a tenu ses propos en marge d'une réunion de la commission exécutive du CIO à Pyeongchang, ville hôtesse des Jeux de 2018. Dans un communiqué émis plus tard par le CIO, Kasper dit «s'excuser sans réserve» et qu'il est «sincèrement désolé».

Le CIO a mis sur pied deux commissions d'enquête chargées de faire la lumière sur le programme de dopage de la Russie avant de décider de la participation ou non du pays aux JO de la Corée du Sud.