NOUVELLES
16/03/2017 08:32 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

Jose Fernandez pilotait probablement son bateau lors de l'accident fatal

MIAMI — Le lanceur de Marlins de Miami Jose Fernandez était «probablement» aux commandes de son bateau lorsque celui-ci a embouti une jetée de pierres à haute vitesse le 25 septembre dernier, provoquant sa mort et celle de ses deux passagers.

C'est ce qu'a conclu un rapport d'enquête de la Commission de la conservation de la faune et des poissons de la Floride publié jeudi.

Le rapport de 46 pages comprend une charte des sièges où Fernandez est à la barre, selon des preuves colligées pendant l'enquête, dont les empruntes du lanceur et son ADN trouvées sur le volant et la commande des gaz. On y note également que l'alcool et la drogue ont été des causes de cet accident.

Le bateau de 32 pieds de Fernandez a heurté la jetée à 105,7 km/h. Fernandez et les deux autres occupants, Emilio Jesus Macias, 27 ans, et Eduardo Rivero, 25 ans, ont été éjectés. Les secouristes les ont retrouvés submergés et leur décès a été constaté sur place.

Les autorités ont dû chercher des photos d'un tatouage de Fernandez sur internet afin de l'identifier, puisque ses blessures au visage ne permettaient pas de le faire avec certitude.

Les enquêteurs ont conclu que si Fernandez avait survécu, il aurait pu être accusé de plusieurs crimes, dont conduite d'une embarcation avec les facultés affaiblies ayant causé la mort, de meurtre à l'aide d'une embarcation ou de conduite dangereuse d'une embarcation.

Le rapport fait également mention de messages texte échangés cette soirée-là par Rivero et la conjointe de Fernandez, Maria Arias. Elle a dit à Rivero que Fernandez et elle s'étaient disputé et lui demande de prendre soin de son conjoint. «Il a bu et n'est pas dans le meilleur état d'esprit», a-t-elle écrit.

Les enquêteurs ont également noté que la mère de Fernandez, Martiza Fernandez, leur a déclaré avec insistance que son fils pilotait toujours son bateau. À sa connaissance, Fernandez n'avait pas de problème de consommation de drogue ou d'alcool. Une autopsie a toutefois confirmé que Fernandez et Rivero avaient consommé de l'alcool et de la cocaïne ce soir-là.

Les trois hommes sont arrivés dans un bar de Miami à 1h dans la nuit du 25 septembre. Ils ont quitté à 2h42 et l'accident s'est produit à 3h02.