NOUVELLES
16/03/2017 16:38 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

Hockey : les Golden Bears éliminés

L'équipe de hockey des Golden Bears de l'Université de l'Alberta tentait de mettre la main sur un 16e titre de champions canadiens. Elle a cependant été éliminée après seulement un match, une défaite de 4-1 face aux Axemen de l'Université Acadia.

Un texte de Patrick Henri

L’équipe, dirigée par le Franco-Albertain Serge Lajoie, était favorite pour remporter le tournoi. Les Axemen étaient, quant à eux, classés au huitième rang des huit équipes présentes à Fredericton.

Les représentants de l’Alberta se sont inscrit les premiers au pointage lorsqu'à mi-chemin en première période, Taylor Cooper a déjoué le gardien Robert Steeves.

Les Axemen ont répliqué avec deux buts en deuxième période. Après seulement une minute quatre secondes de jeu, Kyle Farrell a nivelé le pointage, puis, avec un peu plus de cinq minutes à faire en deuxième, Boston Leier a inscrit ce qui s’est avéré être le but gagnant.

Stephen Harper a brisé les reins des Albertains avec un magnifique but, marqué en échappée, avec quatre minutes 28 secondes à jouer en troisième période. Daniel Pettersson a complété le pointage avec un but dans un filet désert.

Victoire signée Robert Steeves

Le gardien des Axemen, Robert Steeves, a été la vedette de la rencontre.

L’ancien porte-couleur des Olympiques de Gatineau et du Titan d’Acadie-Bathurst, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a repoussé 34 des 35 lancers dirigés vers lui.

Ses défenseurs ont également bloqué beaucoup de lancers des Golden Bears.

À l’autre bout de la patinoire, le gardien Brendan Burke a accordé trois buts sur 25 lancers.

Jeune équipe

Des 19 joueurs en uniformes pour les Golden Bears, 10 sont des joueurs qui viennent de terminer leur première année d’admissibilité dans les rangs universitaires et trois, leur deuxième année.

Pour le capitaine Brennan Yadlowski et l’attaquant Rhett Rachinski, cette défaite marque la fin de leur carrière de hockeyeur universitaire.

Les deux joueurs sont les deux seuls de la formation qui ont disputé leurs cinq années d’admissibilité. Cela signifie que les Golden Bears devraient avoir sensiblement le même visage l’an prochain, mais tous les joueurs auront acquis une année d’expérience.