NOUVELLES
16/03/2017 04:30 EDT | Actualisé 17/03/2018 01:12 EDT

Christine Lagarde condamne "l'acte de violence" commis contre le FMI à Paris

La directrice-générale du Fonds monétaire International, Christine Lagarde, a condamné "l'acte de violence" commis jeudi contre les bureaux de son institution à Paris.

"J'ai été informée de l'explosion au bureau du FMI à Paris qui a blessé l'une de nos employées. J'ai été en contact avec le bureau et ma compassion va à nos collègues là-bas. Je condamne cet acte de violence lâche et réaffirme la résolution du FMI à poursuivre son travail pour assurer son mandat", a indiqué Mme Lagarde. Une assistante de direction a été blessée jeudi aux mains et au visage lors de l'ouverture d'un courrier qui a explosé au siège parisien du FMI, a-t-on appris de sources policières.

Le président français François Hollande a de son côté qualifié d'"attentat" l'explosion au FMI qui n'a pas été revendiquée.

Mme Lagarde, qui se trouve actuellement en Allemagne pour participer à une réunion, a précisé que le FMI "travaillait étroitement avec les autorités françaises pour enquêter sur cet incident et assurer la sécurité de nos employés".

jld/vog