NOUVELLES
15/03/2017 09:22 EDT | Actualisé 16/03/2017 11:21 EDT

Manif contre la brutalité policière à Montréal: des méfaits selon le SPVM (VIDÉO)

Des méfaits auraient été commis et des pièces pyrotechniques ont été lancées en direction des policiers lors de la manifestation contre la brutalité policière, qui s'est déroulée mercredi soir dans les rues du centre-ville de Montréal.

Les policiers ont ordonné aux manifestants de se disperser environ une heure et demie après le début de la marche.

Les participants étaient rendus devant le quartier général du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), au coin des rues Sainte-Catherine et Saint-Urbain.

Les manifestants avaient commencé à se rassembler en début de soirée dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, au coin des rues Ontario et Valois.

D'imposants effectifs policiers encadraient la 21e marche annuelle. Les manifestants n'avaient pas remis leur itinéraire aux autorités.

Le collectif opposé à la brutalité policière, qui est l'instigateur de la manifestation, cherche à dénoncer certains aspects du travail policier. L'organisation s'en prend à ce qu'elle qualifie de nettoyage social, de profilage social, racial et politique, de militarisation, de dérive sécuritaire et d'impunité.

L'événement a souvent dégénéré dans le passé, des altercations et de la casse étant rapportés.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter