NOUVELLES
14/03/2017 06:24 EDT | Actualisé 15/03/2017 06:16 EDT

Poudrerie, neige et vents violents s'abattent sur le Québec et l'Atlantique

Radio-Canada

C'est une tempête dont on se serait bien passé – et toute une – qui s'abat sur le sud du Québec et l'Atlantique, après avoir frappé l'Ontario, et ce, une semaine avant l'arrivée officielle du printemps. Elle a causé de nombreux accidents et entraîné la décision de fermer mercredi la plupart des écoles de la grande région de Montréal.

Radio-Canada avec Agence France-Presse et La Presse canadienne

Baptisée Stella par nos voisins du sud, la tempête a fait son entrée au Québec par l’Estrie, en provenance des États-Unis, un peu avant midi. Elle souffle désormais sur les régions de Montréal, de Québec et de l’Est du Québec. Elle allait ensuite prendre la direction de l’Atlantique.

Les chutes de neige se poursuivront jusqu'à mercredi. De nombreuses écoles à Montréal et en Montérégie seront fermées en raison des mauvaises conditions météorologiques.

L'Estrie, la grande région de Québec et les Bois-Francs, où les accumulations de neige pourraient atteindre 40 cm, sont les régions les plus touchées. La tempête longe également la vallée du Saint-Laurent et la Mauricie où elle laissera de 15 à 40 cm de neige. Le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et la Côte-Nord, qui seront balayés par des vents pouvant atteindre 100 km/h, recevront quant à eux de 15 à 20 cm de neige.

Environnement Canada a émis une série d'avertissements de neige abondante, de poudrerie et de tempête hivernale pour le sud du Québec.

La tempête atteindra son paroxysme au cours de la soirée et de la nuit prochaine. Les chutes de neige deviendront intermittentes au cours de la journée de mercredi, toujours selon Environnement Canada.

Prudence sur les routes

Environnement Canada recommande de limiter tout déplacement non essentiel, car la visibilité est réduite, voire nulle, à plusieurs endroits.

La porte-parole de Transports Québec, Dominique David, rappelle qu'il est important de se renseigner sur les conditions routières, de bien déneiger son véhicule et de rester patient en tout temps sur les routes.

Les vents qui soufflent à des vitesses de 30 à 60 km/h rendent les conditions routières difficiles.

Plusieurs accidents et sorties de routes ont été rapportés, notamment en Estrie où une cinquantaine de voitures ont été prises dans un carambolage sur l'autoroute 10 ouest, près d'Orford. La police confirme qu'il n'y a pas de décès, mais que plusieurs personnes sont blessées. Une alerte orange a été déclenchée à l'Hôpital de Magog, en prévision d'une arrivée massive de patients.

En Ontario, un carambolage entre une trentaine de véhicules a fait un mort et une trentaine de blessés. L'accident a forcé la fermeture d'un tronçon de plus de 15 kilomètres de l'autoroute 401 dans les deux directions, près des Mille-Îles. Un camion transportant une matière dangereuse a été touché dans l'accident, forçant l'évacuation du secteur. Deux policiers ont été exposés au produit chimique.

En Montérégie, un accident entre plusieurs véhicules a fait trois blessés et forcé la fermeture de l'autoroute 20 en direction ouest à la hauteur de Saint-Zotique. Le renversement d'un camion a entrainé un déversement d'environ 20 000 litres hypochlorite de sodium 19 %. Deux intervenants d'Urgence-Environnement se rendaient sur les lieux. Les autorités ont ajouté que des mesures pour assurer la sécurité de la population et la protection de l'environnement sont mises en place.

Les conditions routières ont provoqué plusieurs sorties de routes et de nombreux kilomètres de congestion dans la métropole.

Par ailleurs, le transporteur Orléans Express a annulé plusieurs départ de Montréal, Victoriaville, Lévis, Québec et Rimouski.

L'opération Griffe de la Sûreté du Québec a été déclenchée pour répondre aux appels d'urgence et des effectifs supplémentaires ont été déployés sur le terrain, indique le sergent Ronald McInnis.

Transports Québec affirme que 1600 camions de déneigement et de déglaçage entretiennent actuellement les réseaux routiers.

LIRE AUSSI

»Une entreprise de Victoriaville innove pour déglacer les routes

Selon Aéroports de Montréal, environ 120 vols liant la métropole à des villes de la côte est américaine avaient été annulés en milieu d'après-midi. Quelques vols intérieurs vers l'est du pays ont été annulés, mais aucun vol international jusqu'à nouvel ordre.

Orléans Express a indiqué pour sa part que les départs de ses autobus étaient conditionnels aux conditions routières pour les trajets à l'est de Québec. « Plusieurs retards, annulations ou interruptions de parcours sont à prévoir », indique le transporteur, de sorte que les correspondances ne sont pas garanties.

Dans les Maritimes, les prévisions sont de 20 à 30 centimètres d’accumulation. La neige devrait se changer en pluie sur les secteurs de l’extrême sud du Nouveau-Brunswick au cours de la nuit de mardi à mercredi.

La tempête a déjà laissé une vingtaine de centimètres de neige sur le sud de l’Ontario où les régions de Hamilton, Burlington et du Niagara ont été les plus durement touchées. De nombreux vols ont été retardés ou annulés à l'aéroport Pearson de Toronto.

Le soleil sera de retour jeudi, et il faudra attendre la fin de la semaine pour retrouver les normales de saison.

La tempête de l’année aux États-Unis

La tempête qui souffle sur la côte est est le résultat de la fusion de deux systèmes dépressionnaires en provenance du sud du continent nord-américain, l’un des Grandes Plaines américaines et l’autre du golfe du Mexique.

La tempête Stella a commencé à balayer la côte est américaine, mais la prévision d'accumulations de neige de 60 centimètres pour la région de New York a été revue à la baisse. Une dizaine centimètres de neige sont attendues dans la région métropolitaine. La neige sera soufflée par des vents pouvant atteindre jusqu’à 100 km/h. Un avertissement de blizzard a d’ailleurs été émis et plus de 7600 vols ont déjà été annulés dans les aéroports de Chicago, Philadelphie, New York et Boston.

La tempête affecte déjà quelque 31 millions d’Américains, dont tous les écoliers qui se trouvent sur la trajectoire de Stella, à qui l'on a donné congé pour la journée.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 9 moyens de faire face à la dépression hivernale Voyez les images