NOUVELLES
14/03/2017 10:36 EDT | Actualisé 14/03/2017 10:36 EDT

Le siège de l'Agence mondiale antidopage reste à Montréal

Radio-Canada

Montréal n'a plus à s'inquiéter. Le siège de l'Agence mondiale antidopage (AMA) restera dans la métropole.

La nouvelle a été confirmée mardi à Lausanne, en Suisse, par le directeur général de l’AMA, Olivier Niggli. Il a confié à notre confrère Robert Frosi qu’il n’y avait sur son bureau « aucun dossier visant un déménagement ».

Le maire Denis Coderre devrait réagir à cette nouvelle depuis Chicago plus tard en après-midi.

L’annonce met un terme à des mois de rumeurs entourant un possible déménagement souhaité par certaines hautes instances sportives mondiales.

L'Agence mondiale antidopage a son siège à Montréal depuis sa création en novembre 1999, sous la présidence du Montréalais Dick Pound.

L'AMA a été à l’origine de la dénonciation de nombreux scandales de dopage à grande échelle. On peut penser aux façons de faire qui avaient cours dans le cyclisme, et en particulier au Tour de France. La chute du septuple champion Lance Armstrong et plus récemment l'enquête qui a levé le voile sur un système de dopage institutionnel en Russie sont d'autres bons exemples.

Voir aussi: