NOUVELLES
13/03/2017 08:48 EDT | Actualisé 14/03/2018 01:12 EDT

Le budget de la Défense rate toujours les cibles de l'OTAN

OTTAWA — L'OTAN constate une légère hausse des budgets militaires du Canada en 2016, mais rappelle que le pays se classe toujours dans le peloton de queue parmi les pays membres.

Dans un nouveau rapport publié lundi, l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) conclut que le Canada a consacré un peu plus d'un pour cent de son produit intérieur brut (PIB) à la défense l'an dernier, ce qui représente tout de même une légère hausse par rapport à l'année précédente. Le gouvernement conservateur avait consacré aux militaires moins d'un pour cent du PIB en 2015.

Mais le Canada est encore loin de l'objectif de deux pour cent fixé par les 28 pays membres de l'OTAN en 2014.

Ces chiffres revêtent une importance accrue depuis que le nouveau président américain, Donald Trump, a ouvertement critiqué les alliés de l'OTAN qui ne contribuent pas suffisamment à l'alliance militaire.

Des 28 membres de l'OTAN, seuls quatre pays font moins bien que le Canada — la Belgique, la République tchèque, le Luxembourg et l'Espagne —, alors que la Hongrie et la Slovénie se classent au même rang.

En présentant le rapport, lundi à Bruxelles, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a souhaité que tous les membres atteignent la cible de deux pour cent.