NOUVELLES
13/03/2017 05:41 EDT | Actualisé 14/03/2018 01:12 EDT

Janos Ader, proche d'Orban, réélu président de Hongrie

Janos Ader, président de Hongrie depuis 2012 et proche du Premier ministre conservateur Viktor Orban, a été réélu sans surprise lundi à la tête de l'Etat par le parlement hongrois, pour un mandat de cinq ans.

M. Ader, 57 ans, a recueilli 131 voix, sur un total de 199 sièges parlementaires. Son élection à ce poste protocolaire ne faisait aucun doute compte tenu de la large majorité dont dispose le parti conservateur Fidesz de M. Orban, au pouvoir depuis 2010.

A la différence de l'élection précédente, en 2012, les partis de gauche, très désunis sur la scène politique, étaient parvenus à désigner un candidat commun, Laszlo Majtenyi, un juriste de 66 ans qui a obtenu 39 voix.

A un an des législatives en Hongrie, les formations d'opposition tentent de définir une stratégie pour battre le Fidesz en 2018 et empêcher M. Orban de conquérir un troisième mandat d'affilée. La gauche essaie de surmonter ses divisions tandis que le parti Jobbik d'extrême droite, deuxième force du parlement, mise sur un recentrage.

L'adversaire de M. Ader a critiqué lundi la politique menée par la majorité conservatrice et souverainiste, demandant un "retour à une République dans laquelle des institutions indépendantes garantissent nos droits constitutionnels".

Viktor Orban est régulièrement critiqué par ses opposants pour les atteintes portées depuis 2010 à l'équilibre des pouvoirs et à l'Etat de droit.

mg/smk/mct