NOUVELLES
13/03/2017 06:59 EDT | Actualisé 14/03/2018 01:12 EDT

Israël interdit l'entrée d'un Britannique militant du boycott

Israël a interdit l'entrée sur son territoire à un activiste britannique propalestinien qui milite pour le boycott de l'Etat hébreu, a indiqué lundi une porte-parole au ministère de l'Intérieur.

Hugh Lanning, responsable au sein de l'organisation Palestine Solidarity Campaign (PSC), a été refoulé dimanche soir à son arrivée à l'aéroport de Tel-Aviv et renvoyé vers Londres lundi matin, a annoncé la porte-parole de l'Autorité de la population au ministère de l'Intérieur, Sabin Hadad.

"L'organisation dirigée par M. Lanning est l'une des plus importantes oeuvrant à la délégitimation d'Israël et à la campagne BDS (Boycott désinvestissement et sanctions) en Grande-Bretagne, et une des plus influentes en Europe", indiquent les ministères de l'Intérieur et des Affaires stratégiques dans un communiqué commun.

M. Lanning y est aussi accusé d'avoir "maintenu des liens avec des dirigeants du Hamas", mouvement islamiste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza et grand ennemi d'Israël.

Le PSC a condamné une décision "non démocratique" et appelé le gouvernement britannique à intervenir.

"Le PSC ne cessera de faire entendre sa voix pour dénoncer la violation systématique des droits des Palestiniens à Gaza, en Cisjordanie et en Israël", a assuré son directeur Ben Jamal dans un communiqué.

Israël est en butte à une campagne globale de boycott économique, culturel ou scientifique destinée à obtenir la fin de l'occupation et de la colonisation des Territoires palestiniens. Le gouvernement se bat farouchement contre tout ce qui ressemble à une entreprise de boycott.

Le Parlement vient d'adopter une loi interdisant l'entrée sur le territoire à tout non Israélien ou non résident permanent qui aurait appelé au boycott. Des organisations de défense des droits de l'Homme et d'opposition ont dénoncé cette loi.

Hugh Lanning n'a pas été refoulé en vertu de cette loi mais sur décision des ministres de l'Intérieur Aryé Deri et des Affaires stratégiques Gilad Erdan, qui "disposent du droit d'interdire l'accès d'Israël à toute personne jugée indésirable", a précisé la porte-parole Sabin Hadad.

Le gouvernement israélien, considéré comme le plus à droite de l'histoire du pays, est engagé dans une vaste offensive contre des ONG de gauche opposées à l'occupation et la colonisation.

jlr/lal/bpe/cmk/nbz