NOUVELLES
13/03/2017 11:53 EDT | Actualisé 14/03/2018 01:12 EDT

Des organismes communautaires inquiets du projet Well inc.

Le Collectif pour une Well inc.lusive craint un développement qui ne correspond pas à la réalité de la population du centre-ville de Sherbrooke. Le groupe est né d'une vingtaine d'organismes communautaires ayant pignon sur rue au centre-ville.

Selon le président de la corporation du développement communautaire, Chistian Bibeau, le développement économique de tout centre-ville doit être un outil d'amélioration des conditions de vie dans un milieu sinon il peut également provoquer l'effet contraire.

« La Ville de Sherbrooke se montre assez discrète sur ses intentions de maintenir les acquis de cette population vulnérable et marginalisée » , ajoute celui qui craint comme d'autres dirigeants d'organismes un réaménagement urbain inconséquent de la réalité de ces personnes.

Les organismes communautaires demandent Ils demandent aux autorités municipales de respecter la mixité sociale, et souhaitent que la participation citoyenne soit au coeur de toutes les étapes de la mise en oeuvre du projet Well inc..

Il faut que le centre-ville de Sherbrooke appartienne à tous.

Christian Bibeau, président de la Corpporation du développement communautaire

Monsieur Bibeau estime que des espaces locatifs et commerciaux abordables doivent être disponibles à cet endroit doivent pour toutes les clientèles et qu'il faut également prévoir l'accessibilité transport actif, collectif et adapté.

Le Collectif pour une Well inc.lusive déposera bientôt un document exploratoire étayant davantage ses préoccupations. Ce document contiendra des exemples de projets de revitalisation dont le modèle pourra inspirer les différents acteurs du centre-ville de Sherbrooke.