POLITIQUE
13/03/2017 11:58 EDT | Actualisé 14/03/2017 05:56 EDT

Bloc québécois: Félix Pinel déclare forfait et laisse la voie libre à Martine Ouellet

« Couronnons maintenant la gagnante. »

OTTAWA – Le seul adversaire déclaré de Martine Ouellet dans la course à la direction du Bloc québécois renonce à se porter candidat. Il laisse donc la voie libre à la députée de Vachon pour mener les troupes bloquistes à Ottawa.

Félix Pinel, candidat bloquiste défait dans Rivière-des-Mille-Îles en 2015, a annoncé lundi soir qu’il déclare forfait, n’ayant pas récolté les 1000 signatures de 25 circonscriptions différentes exigées par le parti avant mardi, 16h.

Il dénonce toutefois la décision du bureau national d’avoir amputé la période d’adhésion des nouveaux membres, ce qui, selon lui, aurait nui à sa campagne. Il a aussi accusé «l’équipe gagnante» d’avoir eu accès aux listes de membres.

Martine Ouellet avait déjà réfuté ces allégations, en février dernier, disant que son équipe avait usé de «l’ensemble de ses réseaux et de ses contacts pour réussir à rejoindre les gens».

«Osons espérer que les choses se dérouleront autrement à l’avenir. Entre un couronnement favorisé et la course à 14 candidats au Parti conservateur, il existe un juste milieu, a fait valoir Félix Pinel. […] Couronnons maintenant la gagnante.»

L’enseignant compte malgré tout se rallier à Martine Ouellet. «Rassurons-nous cependant du fait que la future chef soit animée de véritables valeurs de gauche, celles de la classe ouvrière. Réjouissons-nous également qu’elle soit résolument nationaliste et indépendantiste convaincue.»

Le débat qui devait avoir lieu à Montréal le samedi, 18 mars, si plus d’un candidat se présentait, sera donc l’occasion pour le Bloc québécois de couronner leur nouvelle chef.