Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bertrand Charest aurait touché les seins d'une skieuse pour l'humilier

L'une des témoins au procès pour agression sexuelle de l'ex-entraîneur de ski Bertrand Charest a raconté lundi comment elle avait vu l'accusé caresser la poitrine d'une coéquipière pour l'humilier au cours d'un séjour à l'étranger.

La femme a dit avoir vu Bertrand Charest au-dessus d'une des skieuses de l'équipe dans un lit de l'appartement que les athlètes partageaient en Europe durant la saison de ski de 1994-1995.

L'ex-entraîneur aurait cloué la jeune fille au lit, jouant avec la poitrine de celle-ci et disant aux autres personnes qui se trouvaient dans la pièce que ses seins n'étaient pas assez fermes.

Bertrand Charest fait face à 57 chefs d'accusation, notamment pour agression sexuelle et abus de confiance à l'endroit de 12 victimes alléguées qui étaient âgées de 12 à 19 ans au moment des faits reprochés.

Le procès s'est entamé le 2 mars et devrait se poursuivre jusqu'à la fin du mois.

À VOIR AUSSI

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.